La Creuse Agricole 02 décembre 2009 a 09h00 | Par A.M.

Préfecture - Prime herbagère agro environnementale

Pour le Limousin, la Prime à l’Herbe Agro Environnementale (dite PHAE) est de toute première importance.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Pour le Limousin, la Prime à l’Herbe Agro Environnementale (dite PHAE) est de toute première importance. Elle reconnaît l’importance de l’herbe dans les systèmes agricoles limousins, qui participent ainsi à la qualité environnementale et paysagère du territoire et stockent dans les sols prairiaux des quantités de carbone équivalente – à surface égale - aux forêts limousines. Les Directions départementales en charge de l’Agriculture et la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt avaient identifié un besoin complémentaire de crédits pour répondre aux demandes des agriculteurs éligibles à cette aide et en avait fait la demande dés la fin du mois de septembre auprès du Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche (MAAP).

C’était également une des demandes fortes faites par les représentants professionnels agricoles du Limousin au Préfet de région lors de leur entretien en date du 9 octobre dernier.

Compte tenu de l’importance de la PHAE dans les régions françaises où dominent les élevages bovin allaitant ou ovin, le MAAP a pu attribuer cette enveloppe supplémentaire en portant, pour notre région, à plus de 2,4 millions d’euros la participation de l’Etat français au financement de la PHAE. Les crédits européens du FEADER (plus de 2,9 millions d’euros en Limousin) participent également à ce financement. La totalité des demandeurs suivants ont ainsi pu être satisfaits :
- les exploitants engagés en PHAE1 arrivant à échéance en 2009 ;
- les exploitants en Contrat Agriculture Durable (CAD) herbager arrivant à échéance en 2009 ;
- les jeunes agriculteurs nouvellement installés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2342 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2342 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS