La Creuse Agricole 02 novembre 2006 a 00h00 | Par A.M.

Préfecture de la Creuse - Le nouveau préfet Daniel Ferey milite pour le développement de la Creuse

Avec le départ de Philippe Chervet vers d’autres horizons, la préfecture de la Creuse vient de retrouver un nouveau préfet en la personne de Daniel Ferey.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Daniel Ferey
Daniel Ferey - © D.R.
Originaire de la Manche, Daniel Ferey, âgé de 59 ans est un ancien commissaire divisionnaire ayant déjà occupé de nombreux postes au sein de la police nationale, avant d’embrasser une carrière préfectorale. Il était en effet au cours de son poste précédent, préfet délégué pour la sécurité et de la défense auprès du préfet de la région Lorraine.

Nommé préfet de la Creuse, par le conseil des Ministres depuis le 2 octobre dernier, Daniel Ferey entend bien entretenir le dialogue tant avec les élus locaux que les acteurs socio économiques du département pour « répondre aux attentes de la population creusoise ».

Parmi les chantiers en cours, le préfet Daniel Ferey souhaite « réactiver » l’économie creusoise en comptant sur les efforts de chacun pour inverser les tendances.

« La Creuse a des atouts à faire valoir dans de multiples domaines » a-t-il indiqué, en ajoutant « je suis optimiste sur ce développement ».

Au sujet des services publics « ils doivent être maintenus » a déclaré Daniel Ferey mais
« avec des aménagements pour mettre en adéquation leurs missions et les besoins de la population ».

Parmi les autres dossiers, figurent les travaux de la RCEA, qui pour le préfet doivent demeurer une priorité d’une part pour désenclaver le département et d’autre part pour asseoir son développement économique, tout comme la couverture de l’internet haut débit qui d’ici les prochains mois devrait être accessible pour tous les creusois ainsi que la téléphone mobile.

Pour le secteur agricole, l’élevage reste l’un des piliers de l’économie départementale et « nous devons développer les filières de transformation sur place et en particulier notre abattoir si nous voulons préserver des axes forts de notre département ».

En matière de sécurité des personnes, si la Creuse demeure le département où le taux de délinquance reste le plus faible de France, les chiffres de la sécurité routière démontre encore  trop d’accidents sur les routes creusoises.
Malgré les moyens humains et un niveau d’équipement plus que suffisant la vigilance reste de mise pour limiter le nombre d’accident.

« La Creuse est un beau département qui peut accroître son développement et elle peut compter sur moi pour l’aider » a-t-il conclu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2352 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2352 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous