La Creuse Agricole 12 juillet 2007 a 00h00 | Par A.M.

Préfecture de la Creuse - DDSV - Influenza aviaire : mesures de protection des oiseaux captifs dans le département de la Creuse

Abonnez-vous Reagir Imprimer

En raison de l’infection d’oiseaux sauvages par un virus de l’Influenza aviaire à caractère hautement pathogène dans le département de la Moselle, le Ministre de l’Agriculture a qualifié le niveau de risque épizootique, auquel sont exposés les oiseaux captifs, d’élevé. Ainsi, tout propriétaire ou détenteur d’oiseaux doit prendre les mesures nécessaires afin de prévenir tout contact direct ou indirect avec les oiseaux vivant à l’état sauvage, notamment :

Confinement des oiseaux ou protection à l’aide de filets

Le détenteur des oiseaux est tenu de les confiner ou de les protéger par des filets conformément aux prescriptions techniques suivantes : Le confinement d’un élevage implique un toit étanche et des parois latérales interdisant toute pénétration d’oiseaux et sans continuité avec le milieu extérieur par l’eau. Le jardin d’hiver avec toit étanche et paroi interdisant toute pénétration d’oiseaux sauvages est assimilé à un confinement. La protection d’un élevage ou d’un lieu de détention d’oiseaux par des filets implique la pose de filets recouvrant l’ensemble du parcours auquel ont accès les oiseaux. Les filets et leurs supports ne doivent donner aucune possibilité aux oiseaux sauvages de se percher au-dessus des parcours ; en particulier les supports et poteaux peuvent être munis de pointes à leur face supérieure. Lorsqu’ils sont nécessaires pour des raisons de bien-être animal, les plans d’eau extérieurs accessibles aux oiseaux captifs doivent être protégés par des filets interdisant leur accès aux oiseaux sauvages. Peuvent prétendre à déroger à ces mesures de confinement ou de protection par des filets, les détenteurs suivants selon des conditions bien particulières : - les élevages de volailles professionnels qui appliquent un guide de bonne pratique et réalisent une visite vétérinaire de contrôle (sont exclus de ce champ les basses-cours de particuliers), - les parcs zoologiques et les détenteurs d’oiseaux d’agrément vaccinés.

Toute demande en ce sens est à adresser à la direction départementale des services vétérinaires de la Creuse (Contact technique 05 55 41 72 20).

Autres mesures de biosécurité

L’approvisionnement des oiseaux en aliments et en eau de boisson doit se faire, dans tous les cas, à l’intérieur d’un bâtiment ou au moyen de distributeurs protégés de telle façon que les oiseaux sauvages ne puissent accéder à ces dispositifs, ni les souiller. L’utilisation d’eaux de surface pour le nettoyage des bâtiments et des matériels d’élevage ainsi que pour l’abreuvement des oiseaux est interdite, à moins que cette eau n’ait été traitée pour assurer l’inactivation d’un éventuel virus. L’entrée dans l’élevage doit se faire avec une tenue vestimentaire et des chaussures exclusivement réservées à cet effet.

Interdiction des rassemblements

Les rassemblements d’oiseaux organisés à l’occasion de foires, marchés, expositions, concours ou diverses démonstrations publiques sont interdits sur l’ensemble de la France métropolitaine. Cependant, peuvent déroger à cette interdiction certains oiseaux appartenant à des espèces réputées élevées de manière systématique en volière (liste des espèces précisées par arrêté ministériel disponible auprès de la DDSV). La présentation d’oiseaux par un seul détenteur n’est pas considérée comme un rassemblement.

Mesures particulières

Les courses de pigeons voyageurs sont interdites sur tout le territoire métropolitain. Seules sont autorisées les sorties de pigeons voyageurs à proximité immédiate du pigeonnier et des autres oiseaux utilisés à des fins de sécurité civile ou militaire sous la supervision directe de leur détenteur.

Ces dispositions sont obligatoires et dès à présent applicables

La vigilance de tous doit être redoublée à l’égard de tout symptôme et mortalité anormale et inexpliquée qui, en l’absence de cause clairement établie, constituent des motifs d’alerte. En cas de doute, veuillez contacter votre vétérinaire afin d’établir un diagnostic. Le Préfet réunira le comité de suivi Influenza aviaire de la Creuse vendredi après-midi et un nouveau communiqué sera le cas échéant diffusé pour préciser les mesures ponctuelles au plan local, qui s’avéreraient nécessaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2351 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2351 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous