La Creuse Agricole 07 janvier 2010 à 08h50 | Par A.M.

Politique - Hugues Moutouh nouveau préfet de la Creuse

Le nouveau représentant de l’état dans le département a reçu la presse en début de semaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nouveau préfet est notamment amateur de karaté et de rugby.
Le nouveau préfet est notamment amateur de karaté et de rugby. - © D.R.

En prenant ses nouvelles fonctions de préfet lundi 4 janvier dernier, Hugues Moutouh s'est dévoilé au cours d'une conférence de presse, s'affichant d'ores et déjà comme un homme d'action avec la volonté d'être un préfet de terrain, d'écoute et de dialogue.

Avec un parcours aussi brillant qu'atypique, Hugues Moutouh, âgé de 42 ans, connaît bien les rouages ministériels où il a été successivement : conseiller pour les affaires juridiques du ministre délégué à la recherche, conseiller juridique du ministre de la cohésion sociale de l'emploi et du logement auprès de Jean-Louis Borloo, conseiller technique auprès du ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, directeur de cabinet du secrétaire d'Etat chargé des sports et de la jeunesse auprès de Bernard Laporte et pour finir, charger de mission auprès de la ministre de la santé et des sports Roselyne Bachelot.

Prendre ses marques

Issu du monde universitaire, ce jeune professeur agrégé des facultés de Droit à enseigné durant plusieurs années dans les facultés de Droit de Bordeaux et Caen puis à celle de Paris V. Diplômé de Sciences-politiques, il obtient par la suite un DEA de Droit public puis un doctorat en Droit avant son agrégation de Droit public en 1998.

Mais pour l'heure, Hugues Moutouh désire avant tout prendre ses marques avec les différents acteurs économiques du département, considérant que la Creuse à de nombreux atouts à faire valoir. Si de nombreux chantiers sont en cours, Hugues Moutouh ne cache pas sa volonté d'exercer son rôle avec détermination et conviction. Et si parmi les grands dossiers du moment, la réforme générale des politiques publiques, prédomine l'action gouvernementale, « le représentant de l'État que je suis, se doit d'accompagner tous les projets creusois ». Affichant même un certain intérêt pour l'agriculture qui demeure le premier secteur d'activité de l'économie creusoise, il entend bien aller à la rencontre des agriculteurs pour mieux appréhender la réalité du terrain.

Homme de conviction et de caractère, ce nouveau préfet aura fort à faire à un moment où la situation économique et sociale du moment reste particulièrement délicate et en particulier dans le monde agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui