La Creuse Agricole 05 décembre 2010 à 16h23 | Par Actuagri

Politique agricole commune après 2013 - Les propositions du Conseil adoptées en mars-avril

Les quatre à cinq mois de débats entre Etats membres s'annoncent âpres. La Hongrie, future présidente de l’Union, se dit en phase avec la proposition commune franco-allemande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A partir du 1er janvier prochain, la Hongrie occupe la présidence tournante de l'Union européenne pour six mois, durant laquelle elle devra adopter les propositions du Conseil européen sur la réforme de la politique agricole commune (PAC) après 2013. « L'avenir de la PAC sera la question la plus importante à traiter », pour Budapest, a expliqué devant la presse le ministre hongrois du développement rural, de l'agriculture et de l'environnement, Sandor Fazekas, en visite en France les 24 et 25 novembre. Comment pourrait-il en être autrement puisque la Commission européenne vient de publier une communication sur la PAC post-2013 et qu'elle doit formuler, mi-2011, des propositions législatives formelles sur la base des propositions du Conseil. Sandor Fazekas a indiqué que la présidence devra « adopter » ces propositions des 27 Etats membres « autour de mars-avril » prochain.

[...]

La suite est à découvrir dans la Creuse agricole du trois décembre.

Budapest en phase avec Paris et Berlin

Budapest souhaite avec Paris et l'Allemagne « une PAC forte et utile » pour l'Europe et « sur deux piliers complémentaires », selon le ministre hongrois de l'agriculture, Sandor Fazekas. La Hongrie défend aussi avec la France le caractère « stratégique » de l'agriculture européenne et donc une PAC « accompagnée par un budget ambitieux permettant d'assurer les missions de cette politique ». La PAC ne doit « pas être une variable d'ajustement budgétaire », considèrent Paris et Budapest. La Hongrie et la France ont « pris bonne note » également de la volonté de la Commission d'aboutir à des niveaux d'aides « plus équitables entre Etats », notamment en faveur des nouveaux Etats membres, un point important pour Budapest.

[...]

Lire la suite dans la Creuse agricole du trois décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui