La Creuse Agricole 01 décembre 2012 à 17h05 | Par A.M.

Phytos - Relever le DEPHY de la réduction des phytos : une visite d’arboriculteurs limousins en Maine-et-Loire

La pomiculture nécessite la protection du verger contre maladies et ravageurs, notamment à l’aide de produits phytosanitaires. Le réseau DEPHY Pomme Limousin, qui travaille sur la réduction des phytos, s’est déplacé chez 2 producteurs des Pays de la Loire en démarche Bio, pour échanger sur leurs pratiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © B.Longpré – Cooplim

Produire des pommes en quantité et qualité suffisantes, en minimisant le recours aux traitements phytosanitaires, tel est l’objectif du réseau DEPHY Pomme Limousin piloté par Bernard Longpré (Cooplim1). C’est pourquoi une visite a été organisée chez 2 exploitants du Maine-et-Loire, engagés eux aussi dans un groupe local DEPHY, afin d’une part d’échanger sur les moyens techniques permettant de diminuer la pression pesticides, et d’autre part d’aborder la conduite d’un verger biologique de Maine-et-Loire.

Une dizaine de participants, dont 7 exploitants du réseau DEPHY Pomme Limousin, se sont donc retrouvés le 5 septembre sur 2 vergers pomme et poire du Maine-et-Loire. De nombreux points techniques ont été discutés et confrontés, comme par exemple la gamme et le choix des variétés produites sur l’exploitation. Le choix de celles-ci est lié d’une part à la vente envisagée (durée de conservation? vente à la ferme? en fruits ou en jus?) et d’autre part à la sensibilité aux maladies, notamment la tavelure : un des arboriculteurs rencontrés a ainsi indiqué vouloir s’éloigner des cultivars sensibles. Quitte d’ailleurs à recourir au surgreffage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui