La Creuse Agricole 21 décembre 2014 à 08h00 | Par A.M.

Pas de trêve pour la FDSEA

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© AM) Viande de veau d'origine allemande. © AM Passage en caisse. © AM La viande a été directement livrée aux Restos du Coeur de Guéret. © AM
À l'issue du conseil d'administration de la FDSEA qui s'est tenue le 16 décembre ou de nombreux sujets ont été évoqués et notamment la crise du marché de la viande bovine, la FDSEA a décidé de repasser à l'action en contrôlant, une fois de plus, les grandes enseignes de la distribution, responsables pour une large part des importations des viandes étrangères.

La « cible » choisie pour cette action visait l'enseigne « LIDL » aux portes de Guéret, un magasin discount commercialisant de nombreuses pièces de viande en provenance d'Allemagne, Pays-Bas, Autriche et autre pays de l'Est, de quoi confirmer les pratiques courantes de la grande distribution.

Une rencontre qui s'est traduite par un contact difficile avec la responsable du magasin qui a refusé tout dialogue et dédaigné les raisons de cette colère et les inquiétudes des éleveurs. À la question posée par les responsables de la FDSEA, du pourquoi de cette politique de commercialisation de viande étrangère, la réponse n'en était pas moins surprenante « je m'en fous ! ». Allez comprendre !

Aujourd'hui, les grandes surfaces peuvent-elles encore vendre de la viande, sans se soucier de leurs qualités de leurs provenances ou leurs modes d'élevage ? Une réponse qui mérite sans aucun doute, une large réflexion dans les pratiques commerciales actuelles des grands distributeurs. Après avoir rempli un chariot de viande « étrangère » sous les yeux ébahis des clients, dont nombreux sont ceux qui approuvaient la méthode et avoir réglé le contenu par un euro symbolique, les membres de la FDSEA ont ensuite offert cette marchandise aux restos du coeur de Guéret.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2204 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2204 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui