La Creuse Agricole 31 juillet 2020 à 07h00 | Par Céline Alanord

Orages de grêles : FDSEA et JA viennent chercher des soutiens au Conseil départemental

Mardi 28 juillet, les syndicats FDSEA et JA, par les voix de leurs présidents et secrétaire générale, se sont retrouvés autour de la table du Conseil départemental afin de sensibiliser sa présidente et son chargé en agriculture sur les problèmes liés aux orages de grêles et pluies diluviennes de la fin juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Séverine Bry, secrétaire générale de la FDSEA de la Creuse, Christian Arvis, président de la FDSEA de la Creuse, Michaël Magnier, président de JA 23, Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental et Nicolas Simonnet, vice-président du conseil départemental.
De gauche à droite : Séverine Bry, secrétaire générale de la FDSEA de la Creuse, Christian Arvis, président de la FDSEA de la Creuse, Michaël Magnier, président de JA 23, Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental et Nicolas Simonnet, vice-président du conseil départemental. - © Céline Alanord

« L'agriculture et les agriculteurs vont mal ! Il faut aider la profession » : Christian Arvis, président de la FDSEA de la Creuse martèle ces mots auprès des différentes institutions et « il faut que ça rentre ! ». Les élus FDSEA et JA sont venus chercher du soutien et de la compréhension auprès des élus du Conseil départemental de la Creuse concernant les dégâts des derniers orages de grêles sur les communes du sud du département. Christian Arvis, Séverine Bry et Michaël Magnier ont mis les points sur les I et les barres sur les T en passant également au peigne fin les problèmes récurrents auxquels doit faire face le monde agricole creusois : eau, sécheresse, PAC, installation, problème d'approvisionnement en paille et cours des animaux. Autour de la table, Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental et Nicolas Simonnet, vice-président chargé de l'agriculture, écoutent et prennent des notes.
« FDSEA et JA demandent au Conseil départemental une aide financière qui permettrait aux agriculteurs en détresse ayant subi les orages de racheter de quoi réensemencer à l'automne » appuie Christian Arvis. Le président de la FDSEA et sa secrétaire générale Séverine Bry ont expliqué ceux à quoi doivent faire face les agriculteurs dont les exploitations ont été ravagées « Les dégâts sur les bâtiments et sur les cultures sont colossaux. Il y a des agriculteurs qui ne savent même pas s'ils vont pouvoir repartir ! ».
Valérie Simonet et Nicolas Simonnet ont demandé aux élus syndicaux d'apporter plus de précision en recensant les surfaces en culture impactées sur les communes touchées avant de rendre un avis. La FDSEA-JA ont par ailleurs réussi à obtenir que la 2e enveloppe de prise en charge partielle des cotisations sociales de la MSA soit orientée vers les agriculteurs dont les cultures et exploitations ont été ravagées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Jean (23) | 31 juillet 2020 à 19:14:43

Il ne faut pas toujours attendre des autres. Des assurances existent pour les bâtiments et les cultures comportent des risques. Quand çà marche, on ne partage pas non plus.

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui