La Creuse Agricole 26 février 2021 a 07h00 | Par P. Dumont

Négociations commerciales : maintenir la pression

Depuis plusieurs semaines, les syndicats FNSEA et JA mènent de nombreuses actions en Nouvelle-Aquitaine pour protester contre la non-application des EGAlim. À l'approche de la fin des négociations commerciales annuelles, la mobilisation ne faiblit pas.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Creuse a fait partie des premiers départements mobilisés en manifestant dès le 20 janvier.
La Creuse a fait partie des premiers départements mobilisés en manifestant dès le 20 janvier. - © AM

« Règles non appliquées par les acteurs des filières », « producteurs et consommateurs trompés », « l'attitude de certains et notamment de la distribution est intolérable », les représentants FNSEA et JA ne décolèrent pas. Depuis le vote de la loi EGAlim en 2018 qui devait permettre un meilleur retour de la valeur ajoutée aux producteurs notamment par la construction du prix en marche avant, force est de constater que les résultats sont aujourd'hui bien maigres. Malgré les rappels à l'ordre des pouvoirs publics et la tenue de comités de suivi, les prix restent en berne dans les négociations commerciales en cours. Excédés, les syndicats ont entamé des actions depuis maintenant deux semaines. Blocage de supermarchés (Haute-Vienne, Deux-Sèvres, Pyrénées-Atlantiques, Landes, Charente-Maritime), opérations de stickage de produits, rencontres avec les parlementaires (Gironde) ou les responsables de grande surface (Corrèze, Dordogne) ou vente de colis de viande bovine (Deux-Sèvres), les retombées médiatiques ont été importantes tant dans la presse que sur les réseaux sociaux. Outre la couverture des manifestations par la presse locale, la presse nationale, notamment TF1 s'est aussi emparée du sujet. Le point d'orgue des actions a été le dépôt par plusieurs départements d'une plainte contre les grandes enseignes qui ne respectent pas la loi en vigueur. En plus de la dénonciation des pratiques commerciales abusives des GMS, il s'agit aussi de sensibiliser les consommateurs sur la construction des prix et la répartition de la marge entre les acteurs. Si quelques signaux positifs ont été perçus lors du dernier comité de suivi des relations commerciales, rien n'est acquis. Surtout, les signaux ne concernent pas toutes les filières, ni tous les volumes. Aussi, FNSEA et JA continuent-ils de mettre la pression alors que la fin des négociations commerciales est proche. Dans les deux prochaines semaines, c'est vers les centrales d'achat, que se sont tournés les syndicats, décidés à rencontrer les responsables. « Les centrales d'achat doivent elles-aussi s'engager pour une application complète et entière de la loi, afin d'assurer un revenu décent aux agriculteurs ! », rappelle JA Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué de presse. En parallèle, de nouvelles actions (relevé de prix, blocage) ont lieu dans les grandes surfaces dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Haute-Vienne, la Dordogne, la Vienne. De nouvelles rencontres avec les parlementaires sont prévues en Gironde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2326 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2326 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS