La Creuse Agricole 30 juillet 2019 à 07h00 | Par Sophie Chatenet

Mont Lait s’invite désormais sur nos tartines

Après le lait et la raclette, la marque des producteurs de lait de montagne vient de lancer son beurre de baratte fabriqué par la laiterie d’Auzances en Creuse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chez Mont Lait, la communication se fait en direct du producteur au consommateur. Les éleveurs assurent eux-mêmes la promotion de leurs produits en magasin.
Chez Mont Lait, la communication se fait en direct du producteur au consommateur. Les éleveurs assurent eux-mêmes la promotion de leurs produits en magasin. - © Mont Lait

Les 700 producteurs laitiers du Massif central associés à la marque Mont Lait viennent de diversifier leur gamme en commercialisant depuis quelques jours des plaquettes de beurre « doux » et « demi-sel ». Après les briques de lait UHT et plus récemment la raclette, le beurre constitue le troisième produit de la gamme. « On ne trouve pas ou peu de beurre local, du beurre de montagne. Nous avons recherché une entreprise capable de fabriquer à façon notre beurre de montagne – qui est un beurre de baratte – avec le lait de quelques producteurs Mont Lait », explique Dominique Barrau, président de Mont Lait. L’association s’est donc tournée vers la Creuse et la laiterie d’Auzances (Société laitière des Volcans d’Auvergne), pour transformer une partie du lait des producteurs situés dans le secteur des Combrailles. « C’est une première étape. Nous comptons atteindre les 100 à 200 tonnes de beurre la première année », précise le président. La fabrication a débuté sur un volume de 50 tonnes.

Capter les grands bassins de consommation
« 100 % montagne, 100 % engagé » est le credo de la marque avec en toile de fond, une implication significative pour le maintien de l’agriculture en zone de montagne. « Ici en altitude, nos coûts de production sont 30 % plus élevés qu’en plaine. La recherche de valeur ajoutée pour nos produits et une répartition équitable est indispensable pour maintenir l’élevage laitier sur nos territoires », argumentent les responsables de l’association. Déjà bien implantée en Auvergne, en Creuse et dans l’Aveyron, les territoires historiques de collecte, la marque se déploie de plus en plus vers les grands bassins de consommation, en région lyonnaise, du côté de l’Occitanie et en Provence-Alpes Côte d’Azur. Avec un produit supplémentaire dans sa gamme, la marque compte bien accélérer son développement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui