La Creuse Agricole 06 mai 2019 à 08h00 | Par P. Dumont

Mondial de tonte : 12 juges britanniques au Dorat

La préparation du Championnat du monde de tonte qui aura lieu en juillet au Dorat (87) se poursuit. Du 23 au 25 avril, une délégation de 12 juges du Royaume-Uni, d’Irlande et d’Irlande du nord a fait le déplacement en France pour s’entraîner.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Dumont

Dans deux mois, la campagne haut-viennoise résonnera des bruits de ciseaux de tonte et de tondeuses électriques. Pour la première fois, le Championnat du monde de tonte aura lieu en France. Du 4 au 7 juillet, 300 tondeurs de 37 pays s’affronteront autour de 5 000 moutons et sous les yeux des quelques 30 000 visiteurs attendus. Depuis 2013 et l’organisation du championnat de France de tonte, le chemin parcouru a été long pour les organisateurs avec la création de l’Association pour le Mondial de Tonte de Moutons (AMTM), la constitution du dossier de candidature et la préparation de la manifestation à venir. Les membres de l’AMTM ne ménagent d’ailleurs pas leurs efforts pour promouvoir l’événement. La semaine passée, ils ont reçu 12 juges de la British Isles Shearing Competitions Association (BISCA) venus d’Angleterre, d’Irlande du Nord, du Pays de Galles, d’Écosse et d’Irlande. Si les juges internationaux fait le déplacement jusqu’au Dorat accompagnés par deux juges français, Klaus Kiefer et Julie Resneau, c’est parce les races de moutons et par la même le type de laine sont différentes selon les pays. Les juges sont donc venus apprécier le type d’animaux, morphologie et taille, le type de laine, quantité, finesse et qualité et se sont également entraînés. L’objectif était d’adapter leur jugement et surtout de le rendre homogène entre juges.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui