La Creuse Agricole 16 décembre 2016 à 08h00 | Par A.M.

Modifications dans les ICPE

Abonnez-vous Imprimer
- © HC

Le décret n° 2016-1661 du 5 décembre 2016 modifie le code de l’environnement et la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement, entre autres. On retrouve ces modifications dans la colonne A de l’annexe à l’article R. 511‑9 du code de l’environnement.
Au sein de la rubrique 2101, les régimes de déclaration et d’autorisation sont modifiés pour les élevages de vaches laitières, de veaux de boucherie et/ou de bovins à l’engraissement et un régime de l’enregistrement est créé pour les élevages de veaux de boucherie et/ou de bovins à l’engraissement. Par ailleurs, au sein de la rubrique 2111, le régime de la déclaration est modifié pour les élevages de volailles et de gibier à plumes.

Bovins allaitants
Concrètement, les élevages de veaux de boucherie et/ou bovins à l’engraissement, transit et vente de bovins lorsque leur présence simultanée est supérieure à 24 heures, à l’exclusion des rassemblements occasionnels, sont répartis en trois catégories. Ceux qui comptent plus de 800 animaux sont soumis à autorisation, ceux comprenant de 401 à 800 animaux sont soumis à enregistrement et ceux qui comptent entre 50 et 400 bêtes doivent faire l’objet d’une déclaration.

Vaches
Pour les élevages de vaches laitières (c’est-à-dire dont le lait est, au moins en partie, destiné à la consommation humaine), une autorisation est nécessaire pour plus de 400 vaches et un enregistrement pour un effectif de 151 à 400 vaches. Une déclaration est suffisante pour les troupeaux de 50 à 150 vaches.
C’est également un système de déclaration qui prévaut pour les élevages de vaches allaitantes (c’est-à-dire dont le lait est exclusivement destiné à l’alimentation des veaux) à partir de 100 vaches.

Rassemblements
Enfin, pour le cas bien précis du transit et vente de bovins, y compris les marchés et centres d’allotement, lorsque la présence des animaux est inférieure ou égale à 24 heures, à l’exclusion des rassemblements occasionnels, une déclaration est également requise lorsque la capacité est égale ou supérieure à 50 places.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2194 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2194 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui