La Creuse Agricole 11 juillet 2016 à 08h00 | Par P. Dumont

Miser sur la qualité pour mieux s’en sortir

C’est au Pôle de Lanaud que les responsables de Limousin Promotion sont revenus, le 22 juin dernier, sur les événements marquants de 2015 lors de son assemblée générale. Celle-ci a également vu le passage de témoin entre Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet à la présidence de l’association.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet.
Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet. - © P. Dumont

En 2015, dans un contexte économique difficile pour la filière élevage, les viandes limousines ont su se maintenir à flot. Le Label rouge Bœuf du Limousin enregistre ainsi une hausse de 7,6 % du tonnage et de 5,8 % du nombre de têtes labellisées. Idem pour le porc, avec des hausses de 4,7 et 4,6 %. Le Limousin junior reste quant à lui quasiment stable (+1 % sur le tonnage). Enfin, le veau sous la mère enregistre une chute de 3,5 % du tonnage et de 4,2 % du nombre de têtes labellisées. Ce recul s’inscrit dans un contexte de baisse du nombre d’éleveurs. On constate également une tendance à l’alourdissement des veaux qui entraîne une réorientation vers d’autres catégories. Du côté de la distribution, là encore de bons résultats, surtout lorsque l’on sait que la consommation recule depuis plusieurs années, érodée par les attaques récurrentes contre la viande et par un pouvoir d’achat des ménages en berne. « Pour compenser cette baisse, nous nous employons à trouver de nouveaux débouchés, explique Jean-Marc Escure, directeur de Limousin Promotion. Notre volonté est de développer notre implantation dans le Sud-Ouest où nous sommes peu présents. » Dans son dernier rapport d’orientation, avant de passer la main à Jean-Pierre Bonnet, nouveau président de l’association et par ailleurs président du GLBV, Annie Soularue a tenu à rappeler : « la première mission de Limousin Promotion est de proposer aux consommateurs des produits de qualité. C’est aussi à l’avenir de nos enfants qu’il faut penser : un travail d’apprentissage va devoir être mis en œuvre afin qu’ils sachent faire la différence entre les bons produits et les autres… » Pour promouvoir les viandes limousines, de nombreuses actions sont menées par l’association chaque année : édition de fiches recettes, présence au Salon de l’Agriculture, au Festival de l’élevage, animations en points de vente,… Celles-ci sont reconduites cette année avec quelques nouveautés. Les viandes limousines ont ainsi été présentes à Limoges pour le Tour de France, aux côtés de l’agneau Baronnet et de la pomme AOP du Limousin. Au programme : dégustation mais aussi réalisation d’un « land art » (création visuelle dans un champ) visible du ciel autour des viandes et pomme du Limousin et participation à une émission TV. Enfin, Limousin Promotion et Blason Prestige sponsoriseront cette année la Team France Boucherie lors du World Butcher Challenge qui aura lieu en septembre en Australie. L’association devrait également s’associer au Trophée Jean Delaveyne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2212 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2212 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui