La Creuse Agricole 22 juin 2012 à 08h00 | Par Jeunes agriculteurs et FDSEA de la Creuse

Méthanisation - Nous ne cautionnerons pas un scandale annoncé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Nous nous devons de réagir à certains propos concernant l’avenir de la Creuse et de ses territoires.
Le projet Abiodis, encensé par certains élus, est peu débattu sur la place publique alors qu’il va engendrer un nombre important d’évolutions dans notre département.
Les syndicats agricoles que nous représentons s’opposent et s’opposeront à cette usine à gaz (sans aucun jeu de mot!).
Comment des élus peuvent-ils cautionner cette folie qui va consister à mettre des produits agricoles nobles et des déchets verts d’origine propre avec des déchets d’abattoir, des boues d’épuration, des pulpes d’ordure ménagère en quantités démesurées qui sont saturées de métaux lourds et autres résidus chimiques et pharmaceutiques?
Pour que le projet voie son terme, il va falloir aller chercher les déchets d’autres départements et donc devenir un département poubelle. Pour des élus qui prônent le département vert et bleu, c’est un comble!
Où sont les associations environnementales qui combattent si souvent les grosses unités agricoles et les porcheries? Les projets portés par des élus seraient-ils plus propres?
Les résidus du futur méthaniseur devront donc être mis en bocal, stérilisés et stockés pendant des centaines d’années car ils ne pourront pas être épandus sur les terres du département de la Creuse au vu de leur concentration et composition chimique (20000 tonnes par an).
À l’avenir, le traitement des déchets doit être réfléchi mais avec discernement et sérieux. Or l’étude de ce projet en est bizarrement dénuée!
Nous, agriculteurs, nous refusons de cautionner un scandale annoncé comme celui de la dioxine ou de pyralène. Nous ferons toute la lumière sur un projet conçu et porté dans l’ombre par des individus peu scrupuleux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui