La Creuse Agricole 03 décembre 2010 à 16h08 | Par Actuagri

Mention d’origine - Porc : blocage au sein de l’interprofession

Les industriels charcutiers et traiteurs se refusent toujours à afficher l'origine sur l'ensemble des produits. Les producteurs poursuivent donc leurs actions syndicales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D.R.

Malgré les actions de blocage menées par les éleveurs porcins contre des sites des groupes Aoste et Herta notamment, les 22 et 24 novembre partout en France, la Fédération des industriels charcutiers et traiteurs (FICT) refuse toujours d'afficher la mention de l'origine sur l'ensemble des produits, en particulier la mention VPF (Viande porcine française). Le Conseil d'administration exceptionnel de l'Interprofession porcine Inaporc, organisé le 25 novembre, n'a pas abouti sur le consensus réclamé par les éleveurs de la Fédération nationale porcine (FNP), après un premier échec le 3 novembre dernier.

 

Les industriels charcutiers et traiteurs ne sont prêts à afficher l'origine que sur un nombre limité de cas, contrairement aux autres maillons de la filière. La FICT propose en effet de seulement « compléter l'information aux consommateurs sur l'origine des viandes porcines utilisées dans la fabrication des charcuteries salaisons », a-t-elle indiqué à l'issue de la réunion. Mais la Fédération d'industriels, qui transforme près des deux tiers de la production porcine française, défend aussi sa demie-réponse. « La réglementation (européenne, NDLR) prévoit l'indication volontaire de l'origine des matières premières utilisées dans les produits élaborés », explique la FICT, ajoutant que cette mesure « ne peut pas être généralisée dans le contexte actuel de la concurrence européenne ».

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole datée du vendredi 3 décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2301 |  0000

Dernier numéro
N° 2301 | 0000

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui