La Creuse Agricole 10 février 2010 à 08h42 | Par G.B.

Machinisme - Démonstration de mélangeuses et mélangeuses pailleuses

La démonstration a eu lieu jeudi 4 février au lycée d’Ahun.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La démonstration a eu lieu dans les bâtiments de l’exploitation du lycée d’Ahun. (© D.R.) Le boîtier électronique pour la pesée. Les vis placés dans la cuve de la mélangeuse. De nombreux lycéens ont assisté à la démonstration.

Dans le cadre de leur formation, des élèves du lycée d'Ahun ont organisé, au lieu-dit le Chaussadis, sur le site du lycée, une démonstration de mélangeuse et de mélangeuse pailleuse à l'attention des éleveurs. Quelques uns sont venus, sans avoir forcément l'envie d'acheter un tel matériel. Ainsi, Gérard Dupeyrat, éleveur à Ahun, qui n'a pas le besoin d'un tel matériel, mais apprécie de voir les nouvelles technologies, « tout en notant que c'est un matériel très cher ». La démonstration a aussi attiré plusieurs dizaines d'élèves et personnels, curieux d'observer le fonctionnement des mélangeuses.

Une mélangeuse permet de mélanger les rations. La mélangeuse pailleuse permet en plus de pailler la stabulation. Les modèles présentés avaient un système de pesée, au moyen d'un boitier électronique.

Elèves et concessionnaires affirment que ces matériels permettent un gain de temps important, dans un contexte d'augmentation de la taille des troupeaux. Ils permettent un passage au lieu de deux pour distribuer les rations. « C'est intéressant pour mélanger de gros volumes, a expliqué Jean-Marc Larose, salarié de l'exploitation agricole du lycée d'Ahun. Cela donne un mélange intéressant surtout pour les vaches laitières. On leur fait une ration à base d'ensilage d'herbe, de foin d'enilage de maïs et de concentré de céréales et de soja. Pour les vaches allaitantes, la ration est composée de foin et d'ensilage d'herbe. »

« Il y a de la demande pour de tels matériels », affirme Hubert Desret, concessionnaire à Fontanières. Le prix minimal s'établit aux alentours de 19 000 euros pour une mélangeuse simple, mais peu monter au-delà de 30 000 euros pour une mélangeuse-pailleuse.

Les organisateurs

Les élèves organisateurs ont seize ans et sont en première « Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant » au lycée d'enseignement général, technologique et professionnel agricole d’Ahun. Il s'agit de Nicolas Penichon et Frédéric Gérard, de Clugnat ; Romain Rapinat, de Chatelus ; Florian Blondet, de Jouillat ; Anthony Rouffet, de Gouzon et Florian Patisson, d'Ahun. Ils ont organisé cette démonstration dans le cadre de Travaux personnels encadrés, qui sont compris dans leur formation. Il leur a fallu monter le projet avec l'exploitation du lycée agricole. Puis ils ont contacté les concessionnaires. Les établissements Micard de Guéret sont venus avec du matériel Kuhn, Hubert Desret, de Fontanières, est venu avec du matériel Bélair, Laville, de La Souterraine, commercialise des mélangeuses Jeulin. Fontvielle, d'Evaux-les-Bains, est lui venu avec du matériel Trioliet.

Les lycéens affirment que l'organisation de cette démonstration fut « leur première vraie expérience ». Elle leur a permis de prendre de l'assurance, des décisions et des initiatives.

G.B.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui