La Creuse Agricole 30 juillet 2009 à 10h19 | Par A.M.

Lycée agricole d’Ahun - Aide à domicile : une formation d’avenir

Le vieillissement de la population et ses conséquences sur la perte d'autonomie des personnes très âgées s'annoncent comme l'un des défis majeurs de ce siècle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lycée agricole public d'Ahun.
Lycée agricole public d'Ahun. - © D.R.

L'aide à domicile est au service des familles à tous les âges de la vie. Depuis quelques années, le secteur de l'aide à domicile est en plein essor et fortement créateur d'emplois. L'aide s'accroît avec l'âge : 7 % des personnes aidées avant 60 ans, elle double ensuite tous les dix ans et dépasse 85 % pour les nonagénaires. La mise en place de l'APA (Aide personnalisé à l'autonomie) contribue aussi largement au développement de ce secteur et à sa professionnalisation.

Compte tenu de cette constante augmentation du nombre de personnes âgées, très âgées (plus de 80 ans) et ou handicapées, la prise en charge de la dépendance est l'un des principaux problèmes sociaux de l'avenir. En Limousin en particulier, les dispositifs mis en place depuis une dizaine d'années pour assurer la prise en charge des personnes âgées et /ou handicapées se caractérisent par la multiplicité des prestations, des intervenants et des financements.

La Creuse est à la pointe dans la mise en place de cette avancée sociale majeure, dont l'ambition et la nécessité sont d'améliorer les conditions de vie de ces personnes. La part grandissante de la population des seniors conduit à revoir nos organisations sociales. Le maintien à domicile correspond souvent à une demande exprimée par l'ensemble des personnes concernées.

En Creuse, les partenaires locaux s'accordent à dire qu'il est nécessaire de professionnaliser la fonction d'accompagnement et d'encadrement des personnels diplômés et/ou exerçant en milieu rural. En effet, au regard de la spécificité des compétences et de connaissances pour l'encadrement des personnes âgées, il s'avère que bon nombre de salariés dans le domaine « sanitaire et social » ou de demandeurs dans cette filière ne disposent pas d'une qualification spécifique.

La mention complémentaire Aide à domicile (Arrêté du 10/09/2004) permet de préparer à l'encadrement d'un public de tout âge (jeune ou moins jeune) et de toute caractéristique (handicapé ou non).

Des personnes salariées dans les associations locales et travaillant au quotidien auprès des personnes âgées souhaitent pouvoir acquérir une reconnaissance par l'obtention d'un diplôme et une qualification adaptée à l'évolution de leur métier. Il est apparu incontournable de mettre en œuvre une formation qualifiante et diplômante. En réponse à ce besoin, les organismes de formation (GRETA - CFPPA) ont mené une réflexion pour la mise en place de cette mention complémentaire Aide à domicile.

Trois sessions de formation en partenariat étroit avec les professionnels du secteur se sont déroulées depuis 2005. Vingt-neuf stagiaires ont été acuueillis pour un taux de réussite aux examens et un taux d'insertion de 100 %.

La quatrième session a eu lieu du 6 octobre 2008 au 24 avril 2009 au CFPPA d'Ahun et a accueilli 10 stagiaires.

Présentation du diplôme

La mention complémentaire Aide à domicile est un diplôme d'Etat de l'Education nationale de niveau V, équivalent du DEAVS. Cette Mention Complémentaire est accessible : aux titulaires de certains diplômes* ou aux personnes justifiant de trois années d'expériences professionnelles auprès des personnes âgées.

Pour les personnes titulaires d'un diplôme de la liste citée dans le référentiel, elles bénéficient de dispense d'unité de formation.

Pour les personnes possédant 3 années d'expérience : elle peuvent présenter le diplôme soit par la voix de la VAE soit en formation continue (possibilité de positionnement pour des allégements d'heures mais sans dispense d'épreuves),

Les stages en structure peuvent (pour les salariés) se réaliser dans le cadre de leur contrat de travail.

*BEP carrières sanitaires et sociales, BEP bioservices, dominante agent technique d'alimentation, CAP petite enfance, CAP employé technique de collectivités, CAP assistant technique en milieux familial et collectif, CA aux fonctions d'aide médico-psychologique, Diplôme professionnel d'aide-soignant, Diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture, BEPA option services, spécialité services aux personnes, CAPA services en milieu rural, CAPA employé d'entreprise agricole et para agricole, spécialité employé familial, Titre assistant de vie, Titre employé familial polyvalent, BEATEP assistant animateur technicien.

Session 2009/2010

Du 5 octobre 2009 au 23 avril 2010 au CFPPA d’Ahun.

Durée de la formation :

- 416 heures en centre

- 521 heures en entreprise

- allègement selon le diplôme et/ou l’expérience professionnelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui