La Creuse Agricole 27 février 2011 à 11h46 | Par Dr Didier Guérin (FDGDON 23/GDS Creuse)

Lutte contre le campagnol terrestre - Le campagnol terrestre en expansion importante en Creuse : une campagne de maîtrise des populations du 15 mars au 15 avril

La maîtrise collective des populations se met en place. Une campagne de lutte va se dérouler en Creuse en ce début d’année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une campagne de lutte contre le campagnol terrestre va être mise en place dans toutes les zones concernées en Creuse, du 15 mars au 15 avril. Si vous êtes confronté à une infestation de campagnols terrestres, remplissez et fournissez très rapidement votre feuille de relevé de population à GDS Creuse 
afin de pouvoir être intégré dans ce schéma de lutte collective. Contactez votre GDA ou GDS Creuse pour plus de renseignements.
Une campagne de lutte contre le campagnol terrestre va être mise en place dans toutes les zones concernées en Creuse, du 15 mars au 15 avril. Si vous êtes confronté à une infestation de campagnols terrestres, remplissez et fournissez très rapidement votre feuille de relevé de population à GDS Creuse afin de pouvoir être intégré dans ce schéma de lutte collective. Contactez votre GDA ou GDS Creuse pour plus de renseignements. - © D.R.

Le campagnol terrestre conquiert progressivement de nouveaux secteurs. Implanté dans le Puy-de-Dôme et la Corrèze, il a gagné notre département par le Sud et a progressé de manière significative vers le nord de la Creuse ces deux dernières années. Cette évolution a été mise en évidence par la campagne de traitement réalisée en décembre dernier.

Un nuisible des prairies

Le campagnol terrestre sévit dans les prairies de Franche-Comté, d'Auvergne, du Limousin, des Savoie, des Pyrénées Centrales et de Champagne–Ardennes entre 400 et 1 200 mètres d'altitude. En outre, cette espèce occasionne des dégâts importants aux parcelles de grandes cultures, d'arboriculture et de maraîchage incluses dans les zones herbagères. Il présente un poids adulte de 60 à 120 g et une longueur de 12 à 22 cm. Le campagnol terrestre se nourrit principalement de racines. Il s'attaque essentiellement au capital de la prairie, peu à son usufruit. Les pertes à la récolte peuvent atteindre jusqu'à 6 tonnes de foin sec à l'hectare.

Un nuisible à différencier de la taupe

L’évacuation des déblais constitue un critère de reconnaissance entre le campagnol terrestre et la taupe. Pour le campagnol terrestre, on observe une répartition homogène des « taupinières » par taches avec des puits obliques et un diamètre des galeries permettant le passage de trois doigts. Par contre, pour la taupe, la répartition des taupinières se présente souvent en lignes avec des puits verticaux et un diamètre des galeries permettant le passage de deux à trois doigts. Si vous pensez être confrontés à du campagnol terrestre, regardez avec précision et faites appel à un technicien pour confirmer ou infirmer votre suspicion.

[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole en date du vendredi 25 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui