La Creuse Agricole 26 février 2019 à 08h00 | Par A.M.

Les représentants de la FNSEA reçus par le président de la République

Le président de la République a reçu Christiane Lambert et Jérôme Despey, le 11 février, afin d’évoquer de nombreux sujets, notamment la PAC et le retour de valeur. Cette longue entrevue a aussi été l’occasion, pour Emmanuel Macron d’assurer aux représentants de la FNSEA qu’ils étaient des interlocuteurs dont il tenait compte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rencontre entre le président de la République et les représentants de la FNSEA, le 11 février, en présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.
Rencontre entre le président de la République et les représentants de la FNSEA, le 11 février, en présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. - © Actuagri

Le 11 février, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, ont été reçus longuement par le président de la République en présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’alimentation. Pour Christiane Lambert, ce rendez-vous durant lequel le président s’est montré attentif était important afin de faire le point sur différents sujets, notamment pour lui redire que FNSEA et JA sont confortés dans leur position de syndicat majoritaire puisqu’ils ont obtenu un score en progression aux élections aux chambres d’agriculture.  « Il n’y a pas eu de dégagisme » se félicite la présidente de la FNSEA. « Le président a salué notre capacité à être moteur, à porter des messages courageux et à gagner des élections. Nous sommes un interlocuteur dont il tiendra compte », ajoute-t-elle. Un message important alors que le monde agricole estime nécessaire que l’on reconnaisse les efforts qu’il réalise pour répondre aux demandes sociétales et pour produire une alimentation saine et de qualité.

Faire entendre la voix du monde agricole
Des agriculteurs qui ressentent également le besoin de faire entendre leur voix, notamment au travers des corps intermédiaires. Jérôme Despey compte sur la venue du président de la République au Salon de l’agriculture pour prendre le pouls de tous les secteurs de production et pour écouter aussi ce que le syndicalisme majoritaire a à apporter. Les représentants de la FNSEA ont évoqué avec le Président de la République la nécessité d’un retour de valeur aux producteurs, « la loi alimentation doit produire tous ses effets et les négociations commerciales doivent permettre une meilleure répartition de la valeur », souligne Christiane Lambert. Elle a aussi appelé le Président de la République à ne pas miner le revenu des agriculteurs en leur imposant des charges toujours plus élevées et en surtransposant les normes européennes. Le président de la République s’est d’ailleurs engagé à défendre le budget de la PAC. La présidente et le secrétaire général de la FNSEA lui ont aussi rappelé la nécessité de préserver une politique agricole vraiment commune au niveau européen. Jérôme Despey apprécie que tous ces sujets aient été abordés sans complaisance. En conclusion, Christiane Lambert a annoncé que la FNSEA allait formuler des propositions pour le grand débat national.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui