La Creuse Agricole 03 juin 2020 à 07h00 | Par A.M.

Les professionnels du BTP en Creuse se dotent d'une charte de bonnes pratiques

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Claudine Gérard

Magali Debatte, préfète de la Creuse, salue l'initiative des partenaires du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) de la Creuse, qui viennent de se doter d'une charte de bonnes pratiques partagées et pragmatiques pour la gestion de la reprise des chantiers qui avaient été arrêtés durant la période de confinement liée à l'épidémie de covid-19.

Les représentants des collectivités locales, maîtres d'ouvrages et donneurs d'ordre publics, ceux des fédérations et organisations professionnels et des entreprises du BTP, et les organismes représentant la maîtrise d'oeuvre (bureaux d'études, géomètres...), le contrôle technique et la coordination en matière de sécurité et de protection de la santé, se sont entendus sur un certain nombre d'objectifs et de méthodes pour reprendre les chantiers dans un état d'esprit serein, conciliant reprise de l'activité économique et respect des recommandations sanitaires que les professionnels se doivent de garantir à leurs clients et leurs salariés.

La charte propose une méthode de travail qui met en avant le dialogue et la négociation entre les parties prenantes, pour objectiver les règles du jeu, assurer la sécurité des chantiers face au risque sanitaire représenté par la covid-19 et pour envisager le partage des surcoûts. Elle insiste par exemple sur les réunions de concertation préalables en vue de préparer au mieux l'organisation des chantiers et la planification des différentes phases, pour limiter la co-activité sans oublier la nécessaire estimation objective des surcoûts.

Document d'indications opérationnelles, la charte donne des clefs de lecture pour le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction publié par l'Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) le 10 avril 2020.

Cette charte creusoise est inspirée d'une charte partenariale élaborée en région Nouvelle-Aquitaine, que les acteurs creusois ont voulu décliner dans le département et enrichir en fonction des spécificités de la Creuse.

La charte est ouverte à tout maître d'ouvrage, à toute entreprise qui en exprimerait le souhait. Au 20 mai 2020, 15 collectivités locales, établissements publics de coopération intercommunale, syndicat et autres donneurs d'ordre, avaient validé cette charte.

La préfète de la Creuse tient à souligner l'esprit de confiance mutuelle qui guide cette initiative. Ce même esprit doit également inspirer les relations entre les particuliers qui veulent lancer des travaux chez eux et les artisans, qui suivent des recommandations sanitaires permettant de continuer à réaliser des travaux chez soi en toute sécurité : c'est le sens du message que le Gouvernement adresse aux particuliers qui hésitent à rependre ou lancer des travaux chez eux : grâce au respect des gestes barrières et aux précautions prises par les artisans, ils peuvent réaliser ces travaux en toute sécurité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2289 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 2289 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui