La Creuse Agricole 21 mars 2022 a 07h00 | Par P. Dumont

Les agricultrices de Corrèze et de Creuse réunies pour une journée d’échanges

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, les commissions des agricultrices de Creuse et de Corrèze se sont retrouvées à Ussel pour une journée d’échanges placée sous le signe de la convivialité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © P. Dumont

Quelle meilleure date que la journée mondiale des droits des femmes pour se rencontrer et échanger entre agricultrices ? C’est donc le 8 mars que les commissions des agricultrices des FDSEA de Corrèze et de Creuse avaient choisi pour une rencontre autour des projets des deux commissions. En préambule Marie-France Forest, présidente de la Commission des agricultrices de Corrèze a rappelé que 27 % des chefs d’exploitation corréziens sont des femmes, un chiffre au-dessus de la moyenne nationale. Après une brève présentation de l’agriculture corrézienne, celle-ci a détaillé les actions phares de la commission : opérations de communication grand public avec dégustation de produits locaux sur les aires d’autoroute, concours d’aménagement paysage et bien sûr les Fermes ouvertes. « C’est une action que nous menons depuis 25 ans et pour laquelle nous avons un réel appui de l’inspection d’académie, souligne Marie-France Forest. Cela nous permet chaque année de recevoir environ 600 enfants de la maternelle au CM2 sur une quinzaine de fermes sur le bassin de Tulle et Brive. Si la covid nous a freiné dans notre projet, nous avons tout de même pu faire des animations auprès de 200 enfants grâce notamment à une vidéo élaborée par la FNSEA ». D’autres opérations sont menées au profit de la lutte contre le cancer par exemple. Des actions caritatives qui sont aussi conduites en Creuse comme l’a rappelé la présidente de la Commission des agricultrices de la Creuse. « Nous avons d’abord organisé des marches pour la lutte contre le cancer du sein et proposé l’achat d’enrubannage rose pour la même cause, précise Séverine Bry. Aujourd’hui, nous avons étendu ces actions à d’autres cancers ». Parmi les autres actions de la commission, la présidente a également évoqué le marché de producteurs de l’étang de la Courtille, la création du calendrier des agricultrices, d’une page Facebook ou encore leur participation à l’opération Made in Viande. La vingtaine de participantes à la rencontre ont ensuite abordé des sujets d’actualité qui touchent particulièrement les agricultrices : les Gaec entre époux, la récente revalorisation des retraites à 85 % du SMIC pour les chefs d’exploitation et celle de les conjointes, etc. Les agricultrices se sont enfin attardées sur le projet stratégique FNSEA 2025 initié au congrès de Nancy en 2018. Les deux présidentes ont souligné la nécessité d’encourager les femmes à s’engager pour faire émerger les responsables de demain. Pour cela, il faut encore lever de nombreux freins à la fois personnels, professionnels et sociétaux. Actuellement, à l’échelle nationale, moins de 15 % des présidents de canton sont des femmes et seules 17 % des FDSEA comptent entre 20 et 30 % de femmes dans le bureau. Parmi les solutions envisagées, communiquer positivement notamment lors d’événements spécifiques, former les agricultrices, etc. Afin de clore la journée sur un moment convivial, les agricultrices ont visité le musée du cuir de Bort.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2383 | mai 2022

Dernier numéro
N° 2383 | mai 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous