La Creuse Agricole 03 décembre 2019 à 07h00 | Par CDA 23

Le veau de lait sous la mère, une opportunité pour s’installer

La Chambre d’Agriculture de la Creuse, en partenariat avec Jeunes Agriculteurs et Celmar, a organisé le 14 novembre dernier, une journée d’information sur l’installation en Veau de lait sous la mère au Gaec Couteau à Lizières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CDA 23

Ce jeudi 14 novembre, ce sont 80 jeunes du Pole d’enseignement d’Ahun et une dizaine de personnes, candidats à l’installation ou agriculteurs, qui se sont rendus sur l’exploitation du GAEC Couteau.

Des ateliers pour expliquer
Tous les visiteurs ont participé aux 3 ateliers explicatifs mis en place pour l’occasion.
Le premier atelier traitait du sujet de l’installation. Du rendez-vous au Point Accueil Installation au dépôt de dossier, toutes les étapes d’une installation en agriculture ont été présentées. La DJA (Dotation Jeune Agriculteur) avec ses montants de base selon la zone d’installation et ses majorations (Hors cadre familial, Valeur ajoutée emploi, agro écologie et coût de reprise/modernisation) a été expliquée.
Un deuxième atelier présentait la filière « Veau de lait sous la mère ». Le veau sous la mère doit peser entre 85 et 170 kg de carcasse et être abattu entre 3 et 5,5 mois d’âge. Il est nourri uniquement au lait et tête 2 ou 3 fois par jour directement au pis de sa mère et de « tantes ». En 2018, 117 éleveurs produisaient du veau de lait sous la mère en Creuse. 64 % de la production labellisée est vendue en boucherie. Pour être labellisée, la viande doit être la plus blanche possible, la carcasse doit être la mieux conformée, c’est-à-dire avoir le plus de viande, et l’état d’engraissement doit être suffisant pour donner du goût et de la tenue à la carcasse.
Le troisième atelier animé par l’éleveur, Jérôme Couteau, consistait à présenter la salle de tétée et d’échanger sur les aspects de la production. Cette production présente de nombreux avantages : produit haut de gamme, filière bien organisée, meilleure rentabilité, rentrées de trésorerie régulières. Ainsi, même si elle revêt un inconvénient par l’astreinte dans sa conduite traditionnelle, cette production présente une réelle opportunité pour l’installation. Elle peut dans un premier temps, se réaliser à petite échelle (3-4 veaux par an) et être développée par la suite. Les investissements pour la salle de tétée peuvent être limités.

Le veau de lait sous la mère : une production qui gagne à être connue !
Aujourd’hui, la filière doit assurer le renouvellement des générations de ces producteurs, dont une grande partie approche l’âge de la retraite. L’objectif de cette journée était donc de sensibiliser des porteurs de projets et les futurs candidats à l’installation. Espérons que les différents échanges aient permis de faire naître l’envie chez les participants d’explorer plus particulièrement les atouts de cette production.

 

Point Accueil Installation : 05 55 61 50 41.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui