MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Jusqu’au retour de l'édition papier de votre journal La Creuse Agricole, retrouvez-le en ligne sur cette page.

Lire mon journal La Creuse Agricole
La Creuse Agricole 07 mars 2020 à 07h00 | Par Céline Alanord

Le stand du Conseil Départemental n'a pas connu d'heure creuse

En plein coeur du Salon International de l'Agriculture 2020, le département de la Creuse s'est distingué avec la tenue de son propre stand. Des petites fourmis qui n'ont pas eu besoin de crier famine car cette année elles avaient tout prévu pour garantir la bonne promotion de notre terroir et notre territoire...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© AM)  © CDA  © CD

L'édition 2020 du SIA avait un petit goût de nouveauté pour le département. Pour cause, les 45 m² d'espace réservés par le Conseil Départemental ainsi qu'un seul et même leitmotiv pour celles et ceux qui ont animé le stand durant 7 jours : la promotion de la Creuse.
Dans les allées de la région Nouvelle-Aquitaine, que l'on soit Parisien ou pas, on ne pouvait pas le louper ! Un cocktail détonant n'a pas manqué d'attiser la curiosité des visiteurs grâce à des bannières avec des paysages creusois, des tee-shirts réhaussés d'un coeur au slogan « Vive la Creuse », des dégustations à profusion, en passant par des animations spécifiques, le succès des producteurs locaux et même la venue de Gauvain Sers. « Le Creusois c'est vraiment bon. Avec quoi est-il fait ? », « C'est malin ces petits fromages de chèvres, pour l'apéritif je suis preneuse », « Chez nous on fait une très grosse consommation de miel », « les tapisseries d'Aubusson je connaissais de nom... » : les gens s'arrêtent, ils questionnent, ils goûtent et, encore mieux ils achètent, et repartent satisfaits. On aurait presque du mal à le croire mais l'amour de l'agriculture et de ceux qui la façonnent ressort dans chaque discours. Entre deux échanges, ça discute agribashing, circuits courts et comment pérenniser l'agriculture. Même à Paris on s'interroge, même à Paris on s'en préoccupe. Pourtant, le temps d'un instant et grâce aux sourires et la bonne ambiance qui règne du côté creusois, les gens s'amusent à danser, on trinque au cidre ou au jus de pommes, l'association du Creusois fait vibrer les papilles avec son creusois géant. La Creuse n'est pas si méconnue qu'elle en a l'air, tout le moins elle semble plaire par « sa zen-attitude » et son terroir. La promotion du département dans les rames de métro parisiennes n'est visiblement pas passée inaperçue. Et puis, bien évidemment, le petit chanteur à la casquette en velours côtelé participe à faire venir du monde autour du stand. Gauvain Sers est venu montrer le bout de son nez entouré des élus du département. Ça se bouscule au portillon pour prendre une photo, pour avoir un autographe. Pour Gauvain, « ce Salon de l'Agriculture est [son] tout premier » et le jeune chanteur est fier de représenter ses terres. Les neuf producteurs locaux présents sur le salon ainsi que les neuf partenaires ayant apporté leurs contributions à ce stand étaient un vrai souffle sur ce salon. Viandes, charcuteries, miel, yaourts, fromages, bières, jus de fruits, nougats, tout un panel de saveurs qui permettait de découvrir ou de mieux connaître le savoir-faire creusois. Les producteurs ont mené la danse et la cadence pour qu'il y est toujours du mouvement autour de l'emplacement du département. La soirée du Conseil Départemental a également été l'occasion de déguster de la viande limousine proposée par les Jeunes Agriculteurs qui a conquis les estomacs des petits et grands. L'initiative « La Creuse en CAPITALE » menée par le Conseil Départemental en collaboration avec la chambre d'agriculture et Creuse tourisme aura été pour 2020 une véritable réussite. À Paris, nul doute que l'opération séduction de notre « département peuplé d'irréductibles creusois » n'a pas manqué de faire mouche. Rendez-vous pris pour 2021...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2277 | avril 2020

Dernier numéro
N° 2277 | avril 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui