La Creuse Agricole 04 mars 2022 a 07h00 | Par Christophe Soulard

Le stand de la FNSEA violemment attaqué

Des militants d’Action rébellion ont saccagé le stand de la FNSEA.

Abonnez-vous Imprimer
- © capture d’écran facebook FNSEA

« Les agriculteurs et l’agriculture méritent mieux ! », a réagi la FNSEA dans un communiqué de presse après que son stand a été pris d’assaut le 27 février vers 13 h 30 par une soixantaine d’activistes extrémistes d’Extinction rébellion. Ces derniers, vêtus de combinaisons de gaze blanches, avec le logo « lobby busters » (chasseurs de lobby) plaqué dans le dos, sont parvenus à monter à l’étage du stand et ont renversé les tables, chaises et plats mis en place pour le déjeuner. Ils ont également barbouillé et souillé les extérieurs du stand avec de la peinture orange. Le ton est vite monté et les esprits se sont vite échauffés, surtout du côté des activistes. Les élus et le personnel de la FNSEA ont quant à eux tâché de garder courage et sang-froid. Cependant, au milieu des bousculades, des personnes ont été blessées. Elles ont été ensuite prises en charge par les services de secours envoyés sur place. « Nous sommes là pour bloquer la FNSEA qui bloque toute initiative vers la transition agro-écologique, plus soutenable pour les agriculteurs, la terre et notre santé » ont tenté de justifier les pseudo-rebelles. Certains d’entre eux se sont enchaînés par trois afin d’être « plus durs à déloger ».

Intolérable
Très rapidement, les forces de l’ordre ont convergé vers le stand de la FNSEA et procédé à des interpellations. Les militants radicaux ont été exfiltrés, sortis, et la sécurité du Salon a également établi un périmètre de sécurité. Les élus de la FNSEA ont vivement réagi en criant à l’indignation et au scandale. « C’est inadmissible » ont notamment réagi le vice-président de la FNSEA, Luc Smessaert et Arnold Puech d’Alissac, membre du bureau du syndicat agricole. « Nous exprimons notre indignation la plus ferme contre une action dont la violence a choqué les salariés et les élus présents pour accueillir les visiteurs, dont de nombreuses familles en ce dimanche », souligne le communiqué de la FNSEA. Pour le syndicat, une « telle action va à l’encontre du dialogue, valeur que nous prônons au quotidien, dans le respect des opinions de chacun. Elle est encore plus intolérable dans le contexte d’un salon placé sous le signe des retrouvailles et qui doit sa notoriété de salon le plus visité de France à sa convivialité et aux rencontres qu’il permet entre tous les acteurs du monde agricole et le grand public ». Pour la FNSEA, l’action violente de ce « mouvement international de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le dérèglement climatique » se résume en un seul mot : « Une honte ». Sur les réseaux sociaux, la FNSEA qui a porté plainte contre les activistes, a reçu de très nombreux soutiens, notamment de la part des organisations professionnelles agricoles.

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2407 | novembre 2022

Dernier numéro
N° 2407 | novembre 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Info FDSEA
» Indice des Fermages 2022
Indice des Fermages 2022