La Creuse Agricole 29 juin 2018 à 08h00 | Par HC

Le Plan Particulier pour la Creuse avance

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chaque représentant des 17 groupes de travail a présenté les grandes lignes des projets choisis.
Chaque représentant des 17 groupes de travail a présenté les grandes lignes des projets choisis. - © HC

Vendredi 22 juin, tous les participants aux 17 groupes de travail du Plan Particulier pour la Creuse étaient convoqués en États généraux autour de leurs rapporteurs. Chaque groupe a présenté les projets les plus pertinents pour « redonner un élan positif à la démographie du département par l’activité économique ».
Un grande partie de ces projets sont soit déjà en cours de mise en œuvre, soit en capacité d’être mis en œuvre rapidement. M. Ramon, directeur du projet, estime que la moitié peut être mise en place d’ici un an. Mme Debatte, préfète de la Creuse, a tenu à insister sur la teneur très novatrice de ce plan particulier : « cette démarche est innovante, il est très difficile de donner des dates pour les prochaines étapes. Nous faisons quelque chose qui n’a jamais été fait, nous découvrons au fur et à mesure les étapes par lesquelles nous devons passer. »

Quelques exemples agricoles
En agriculture, on retrouve, pêle-mêle, des demandes de soutien à des projets déjà entamés, comme la ferme collective des éleveurs de la petite Creuse ou le centre d’allotement de la Celmar ; un plan protéines pour la recherche d’autonomie en production de tourteaux ; des mesures pour faciliter l’installation et l’accès au foncier ; la mise en valeur du bilan carbone du département, etc.
Le groupe « Forêt » s’est lui penché sur les mesures qui inciteraient à un meilleur entretien par les petits propriétaires.

Tous les secteurs concernés
D’autres projets on fait dresser l’oreille des participants. Ainsi, Guéret pourrait être choisie comme « ville préolympique » aux Jeux Olympiques de 2024, le Maupuy deviendrait alors le terrain de jeu des professionnels du VTT. Toujours en vélo, mais de route cette fois, la Creuse aimerait accueillir une ville étape en 2020, voire « l’Étape du Tour », cette étape parcouru par les amateurs la veille du passage des coureurs.
Dans les nouvelles technologies, l’accès à internet par le haut débit est un point déterminant, le remplacement de la 3G par la 4G va être accéléré et de nouveaux pylônes installés ; 65 % des foyers devraient avoir la fibre directement à la maison dès 2021.
La santé et le vieillissement de la population forme un dossier très épais, au sein duquel on retiendra le développement de la télémédecine, une formule d’accueil des nouveaux praticiens, un renforcement de la prévention des risques ou l’amélioration de l’accueil des personnes en situation de handicap.
La Cité de la Tapisserie pourrait accueillir de nouvelles compétences, comme un pôle d’entretien de tapis et tapisseries.
Le Lycée des Métiers du Bâtiment pourrait devenir le socle d’un « campus d’excellence », avec de nouvelles formations (classe prépa, formation au pilotage de drones) et un ensemble muséographique. Toujours dans le bâtiment, il est proposé d’aider à la rénovation, plus difficile d’accès que la construction neuve.

Des suggestions déjà validées
Depuis le 17 octobre 2017, jour de lancement du Plan Particulier, les groupes de travail ne sont pas les seuls à avoir travaillé. Du côté de l’Administration on a déjà obtenu quelques résultats : l’ensemble du département sera maintenu en Zone de revitalisation rurale (ZR) et la DETR1 sera majorée de 10 %. Les effectifs d’enseignants seront maintenus à la rentrée 2018 malgré la baisse du nombre d’élèves. La demande d’extension du zonage AFR2 est à l’instruction.
Enfin, un concours photo est en cours d’organisation afin de faire participer la population, car son engagement est palpable.

Des retours à la rentrée
Désormais, des fiches projets vont être rédigées afin de détailler pour chaque projet les aides nécessaires à leur avancement : modifications réglementaires, aide administrative, subvention. Mme la Préfète rendra ces copies mi-juillet au Premier ministre, et les différents services de l’État et ministères plancheront tout l’été pour voir ce qu’il est possible de faire et de nouveaux États Généraux seront convoqués en fin d’année pour faire le point, peut-être en présence d’une « personnalité d’envergure nationale ».


1. Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux
2. Zones d’aides à finalité régionale : territoires présentant des retards de développement à partir de critères de détermination des zones fixés par la Commission européenne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2193 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2193 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui