La Creuse Agricole 06 juillet 2015 à 08h00 | Par SC d’après communiqué

Le Comité de Massif veut rester à Clermont‑Ferrand

Le Comité de Massif central, instance qui réunit des élus, socioprofessionnels et associations du Massif central, s’est tenu vendredi dernier. L’occasion d’adopter plusieurs motions stratégiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SC

Le Comité de Massif a notamment présenté une motion pour le maintien des instances de Massif central à Clermont-Ferrand. Entre autres points, l’ordre du jour portait sur la présentation du dossier sur le changement climatique par l’ARPE (Agence régionale pour l’environnement) et Rhône-Alpes énergie environnement (RAEE) et l’avis sur les projets de Réserves naturelles régionales des Tourbières du Morvan (Nièvre-Saône) et du Puy-de-Marmant dans le Puy-de-Dôme. Quatre motions étaient présentées au vote du Comité :
- Les propositions du Massif central pour la mission parlementaire Montagne : une mission parlementaire a été confiée à deux députées du Doubs et de Savoie, par le Premier ministre, en vue d’élaborer un Acte II de la loi Montagne (1985). Dans ce cadre, le Comité de massif émet 20 propositions à inscrire dans la loi. Propositions portant sur l’éco-développement des territoires de massif ; les massifs fournisseurs de produits et services d’intérêts publics ; l’accès aux services dans les massifs et les massifs, territoires d’opportunités pour la jeunesse.
Sur ce sujet, le président René Souchon a demandé au Premier ministre de réunir le plus rapidement possible le Conseil national de la montagne pour traiter des grandes orientations de la politique de montagne suite au rapport des parlementaires Bernadette Laclais et Annie Genevard.

Ferroviaire
- Engagements du Massif dans la COP 21 : La Commission permanente du Comité de massif a souhaité participer à la Conférence de Paris sur le Climat (COP 21) en remettant une contribution à intégrer aux propositions de Paris et à transmettre au congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.
- Propositions du Massif central pour la mission Duron sur les trains d’équilibre des territoires : Considérant le territoire du Massif central et les priorités de la Commission permanente du comité de massif portant notamment sur le droit à la mobilité pour tous sur l’ensemble des territoires de montagne, la Commission permanente du comité de massif propose deux orientations stratégiques à la mission Duron pour le Massif central. Elle souligne notamment le besoin de liaisons performantes, multimodales et traversantes avec les métropoles du pourtour du massif ; elle demande, en outre, la prise en compte des aspects de développement ferroviaires et une meilleure mixité des lignes : « le bon transport, au bon endroit, au bon moment ! »

Motion
Le Comité de Massif demande au Premier ministre : que le Préfet coordonnateur de massif pour le Massif central soit le préfet du Puy-de-Dôme ; que le Commissariat à l’aménagement, au développement et à la protection du Massif central ait son siège à Clermont-Ferrand et que les moyens soient donnés au commissariat à l’aménagement, au développement et à la protection du Massif central, pour qu’une présence permanente du commissariat soit assurée dans une préfecture de département de chacune des 4 futures Régions du Massif central.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2212 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2212 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui