La Creuse Agricole 22 janvier 2019 à 08h00 | Par A.M.

Lanaud 2 : une belle campagne en perspective

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Naturel, au Gaec de l’Agneau Lorrain (57), a été adjugé 10 300 euros à la SCEA Chapelain-Avril (22), à l’EARL de Lileho (56) et au Gaec du Bois au Bé (22).
Naturel, au Gaec de l’Agneau Lorrain (57), a été adjugé 10 300 euros à la SCEA Chapelain-Avril (22), à l’EARL de Lileho (56) et au Gaec du Bois au Bé (22). - © Station de Lanaud

Après une première série prometteuse qui signait le lancement de la campagne 2018-2019, les premières ventes de l’année 2019 ont eu lieu le mercredi 9 janvier pour les « Espoirs » et le jeudi 10 janvier pour les « RJ ». Une série dans laquelle plus de 50 % des veaux avaient obtenu la qualification « RJ », démontrant une nouvelle fois la qualité de la génétique issue de la Station Nationale de Qualification de Lanaud.
De bonne qualité, cette deuxième série illustrait, cette campagne encore, la dimension nationale du recrutement de la Station. Elle était en effet composée dans sa très grande majorité de veaux de type mixte avec, toutefois, quelques veaux plus précoces et d’autres plus tardifs. Comme à l’accoutumée, un large choix de lignées était ainsi proposé. 93 veaux étaient donc mis en vente (46 RJ et 45 Espoirs) en provenance de 78 élevages issus de 20 départements. Avec 16 veaux apportés, les éleveurs corréziens étaient les plus représentés, devant les cantaliens (14 veaux), les haut-viennois et les creusois (9 veaux).

Vente»Espoirs» : Napalm a mis le feu au ring
Comme de tradition, les veaux qualifiés « Espoirs » étaient proposés en ouverture de cette nouvelle vente. Une série composée de 45 veaux qui se sont succédés dans le ring. 36 jeunes reproducteurs ont trouvé acquéreur lors de la vente, soit un taux de vente satisfaisant de 80 %. La moyenne de prix s’établit à 3 308 € (soit 369 € de plus que lors de la deuxième vente de la campagne précédente). Notons la présence active des étrangers qui ont acquis 8 veaux lors de cette série, en partance pour la Belgique, l’Espagne et le Luxembourg.
Le Top Price de cette vente revient à Napalm, né au Gaec Lamoure (15), et acheté par le Gaec Courtitarat (23) pour 5 600 €. Fils de Lano RJ, ce taureau est volumineux et puissant, avec un gros travers et un quartier arrière remarquable.
5 autres Espoirs se sont par ailleurs valorisés à 4 000 € et plus :
- Novak, né au Gaec Alary (81) et acheté par la Sica Lorraine, est un fils de Inouk TA PAS (Ultrabo MN RRE VS) sur Ida TA PS (Neuf RRE M). Ce taureau se caractérise par son volume, son épaisseur de dos et son bassin.
- Neizh, né à l’EARL de Lileho (56), a été acheté par la SCEA de Lavergny et Antoine Mantel (02). Ce jeune taureau harmonieux est de type mixte, fin d’os avec un très bon dessus large et épais.
- Neptune, né chez Nadine Fraisseix-Léger (87) est acheté en copropriété par le Gaec Robert, l’EARL Mazaudon et l’EARL Deconchat (87). C’est un veau volumineux avec une bonne rectitude de dos, de bonnes qualités de race, de la finesse et un bassin ouvert.
- Numerus23, né au Gaec Lagautrière Elevage 23 (23), et acheté par Benoit Bertrand (54), est un fils de Fantome RR VS. C’est un jeune taureau volumineux, avec de bonnes longueurs de corps et de bassin. Côté génomique il affiche des index à 10+ en Développement Squelettique et en Aptitude au Vêlage.
- Nordick, né à l’EARL Rouchès (12), a été acheté par l’EARL des Trois Fermes (87). Fils de Elysee II RJ sur Foraine TA PS (Coluche RJ), ce veau possède de très bonnes longueurs de corps et de bassin, une belle rectitude de dos et de bonnes ouvertures aux hanches, trochanters et ischions.

Vente « RJ » : Naturel tout simplement
Au lendemain des Espoirs, les RJ ont fait leur entrée en scène le jeudi 10 janvier. Sur une promotion composée de 46 veaux, 97,8 % ont trouvé preneur (soit 45 veaux) à une moyenne très satisfaisante de 4 502 €. Là encore, les clients étrangers étaient au rendez-vous et ont montré leur intérêt non démenti pour la génétique française, avec 11 RJ achetés prenant la direction de l’Espagne et du Luxembourg.
Top Price de la vente, Naturel, au Gaec de l’Agneau Lorrain (57), a été adjugé 10 300 € à la SCEA Chapelain-Avril (22), à l’EARL de Lileho (56) et au Gaec du Bois au Bé (22). Ce fils de Garou RJ sur Docile TA PS est un jeune taureau puissant, très complet avec de bonnes épaisseurs sur toute sa longueur et une superbe arrière-main, large et éclatée.
Un autre veau passe également la barre des 10 000 € :
- Newton, à l’EARL des Mésanges (57), est un fils de Las Vegas RJ (Grenoble RCV) sur Hotesse TA PS. C’est un jeune mâle de type mixte tardif avec du volume et beaucoup de coffre, possédant un très bon bassin. Il a été acheté en copropriété par l’EARL Hérisson (72) et Gildas Larno (56).

Station Nationale, ventes internationales !
Au total sur cette deuxième série, ce sont 8 Espoirs et 11 RJ qui partent à l’export, ce qui prouve bien que les étrangers continuent à plébisciter la génétique française « made in Lanaud ». Au total, sur cette deuxième série, ce sont 19 veaux, soit 23,5 %, qui prennent la direction de 3 pays différents.
Félicitations à tous les éleveurs français actifs pour cette 2e série qui, malgré les difficultés conjoncturelles et structurelles, continuent de croire en l’avenir et d’investir dans la génétique.
Rendez-vous pour la troisième série de la campagne 2018-2019 le mercredi 13 mars pour les Espoirs et le jeudi 14 mars pour les RJ.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui