La Creuse Agricole 08 février 2021 a 07h00 | Par A.M.

Lanaud 2, le challenge 2021

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Paillard, né au Gaec Lavigne (15) a été adjugé 21 200 € à 3 élevages en copropriété.
Paillard, né au Gaec Lavigne (15) a été adjugé 21 200 € à 3 élevages en copropriété. - © FSL

Le contexte n’ayant que peu évolué (cours de la viande, sécheresse, contexte sanitaire et campagnes anti-élevage), cette 2e série a lancé l’année 2021 en demi-teinte. Retour sur une série de haut niveau qui a malgré tout démontré le rôle moteur que joue la Station Nationale, ainsi que la valeur refuge que constitue la génétique française et « made in Lanaud », et ce dans un contexte dans lequel les difficultés économiques connues par le monde de l’élevage sont plus que jamais présentes.
De très bonne qualité, cette 2e série illustrait, cette campagne encore, la dimension nationale du recrutement de la Station. Elle était composée dans sa très grande majorité de veaux de type mixte avec, toutefois, quelques veaux plus précoces et d’autres plus tardifs, ainsi que 4 jeunes mâles génétiquement sans cornes. Comme à l’accoutumée, un large choix de lignées était proposé. 129 veaux étaient donc mis en vente (69 RJ, 59 Espoirs et 1 Non Qualifié) en provenance de 103 élevages issus de 31 départements. Avec 19 taureaux, les éleveurs hauts-viennois étaient les plus représentés devant les corréziens (15) et les aveyronnais (14).

Vente Espoirs : un petit coin de Paradis...
Comme de tradition, les veaux qualifiés « Espoirs » étaient proposés en ouverture de cette nouvelle année. Une série relativement fournie au regard des 60 jeunes taureaux qui se sont succédé dans le ring et étaient diffusés en direct sur internet pour les enchères en ligne. 34 jeunes reproducteurs ont trouvé acquéreur lors de la vente, soit un taux de vente de 57 %, chiffre qui n’était pas révélateur du nombre d’acheteurs connectés pour l’occasion. La moyenne de prix s’établit à 3 091 €. Notons la présence des acheteurs étrangers qui ont acquis 6 jeunes taureaux lors de cette 2e série, en partance pour : la Grèce, l’Italie et la Pologne.
Le Top Price de cette vente revient à Paradis, né au Gaec Deconchat-Faure (87), et acheté par la SCEA Duputier-Avril (86) pour 5 500 €. Fils de Largo RJ, origines Amiral-RR VS, ce taureau se caractérise par un dessus tendu, son élégance et sa finesse d’os, associés à un dos large et un bon quartier arrière.

Vente RJ : Paillard nous a fait chanter
Au lendemain des Espoirs, les RJ ont fait leur entrée dans un ring qui annonçait une belle vente ce jeudi 14 janvier. Sur une promotion composée de 69 Reproducteurs Jeunes, 94 % ont trouvé preneur à une moyenne de 4 714 €. Là encore, les clients étrangers étaient au rendez-vous et ont une nouvelle fois confirmé leur intérêt pour la génétique française, avec 16 RJ achetés prenant la direction de l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie, la Lituanie, le Luxembourg, la Pologne et le Portugal.
Top Price de la vente, Paillard, né au Gaec Lavigne (15) a été adjugé 21 200 € à 3 élevages en copropriété : le Gaec Dessalas, Laurent Lepreux, la SA Domaine des Etoiles et le Groupe Corali (16). Ce fils de Malus-TabsPS sur Jorika‑TA PS est un taureau très harmonieux, profond, avec un dos large et épais et d’excellentes ouvertures de bassin.
Deux autres jeunes taureaux ont dépassé la barre symbolique des 10 000 € :
- Pollux, né à la SCEA Chateil (19), a été acheté par Manuel Jurado Perez (Espagne) pour 14 400 €. Ce fils de Las Vegas RJ sur Lison‑RR est bien racé, d’un bon volume de corps, long et profond, portant un bon dessus, avec de bonnes ouvertures de bassin.
- Pancho, né chez Paul Besson (15), a été adjugé 11 600 € à Pedro Arribas Pascual (Espagne). Ce jeune reproducteur a du volume, de la longueur, de la profondeur, du dos, une cuisse longue et un bassin très ouvert. C’est un fils de Japonais‑TA PS sur Isadora‑RR.

Rendez-vous pour la vente de la 3e série de la campagne 2020-2021 le mercredi 10 mars pour les Espoirs et le jeudi 11 mars pour les RJ.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2321 | mars 2021

Dernier numéro
N° 2321 | mars 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS