MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir La Creuse Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
La Creuse Agricole 29 janvier 2020 à 07h00 | Par A.M.

Lanaud 2 : 2020 s'annonce très limousine !

Station nationale de qualification de Lanaud

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Obelix, né au Gaec Lebourg (23) a été adjugé 15 200 EUR à l'EARL Grelaud (23).
Obelix, né au Gaec Lebourg (23) a été adjugé 15 200 EUR à l'EARL Grelaud (23). - © France Limousin Sélection

Si le contexte n'a que peu évolué (cours de la viande, sécheresse et campagnes anti-élevage), cette 2e série lançait l'année 2020 de belle manière. Retour sur une série de haut niveau qui démontre une nouvelle fois le rôle moteur que joue la Station Nationale, ainsi que la valeur refuge que constitue la génétique française et « made in Lanaud ».
De très bonne qualité, cette 2e série illustrait, cette campagne encore, la dimension nationale du recrutement de la Station. Elle était composée dans sa très grande majorité de veaux de type mixte avec, toutefois, quelques veaux plus précoces et d'autres plus tardifs, ainsi que 4 jeunes mâles génétiquement sans cornes. Comme à l'accoutumée, un large choix de lignées était proposé. 102 veaux étaient donc mis en vente (49 RJ, 51 Espoirs et 2 Non Qualifiés) en provenance de 87 élevages issus de 24 départements. Avec 21 taureaux, les éleveurs aveyronnais étaient les plus représentés devant les hauts-viennois (16) et les corréziens (13).

Vente Espoirs : Oblige, forcément...
Comme de tradition, les veaux qualifiés « Espoirs » étaient proposés en ouverture de cette nouvelle année. Une série relativement fournie au regard des 53 jeunes taureaux qui se sont succédés dans le ring. 46 jeunes reproducteurs ont trouvé acquéreur lors de la vente, soit un taux de vente de 87 %, chiffre qui laissait présager la fréquentation du ring en ce mercredi après-midi. La moyenne de prix s'établit à 3 402 EUR. Notons la présence très active des acheteurs étrangers qui ont acquis 15 jeunes taureaux lors de cette 2e série, en partance pour : l'Espagne, la Hongrie, la Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie.
Le Top Price de cette vente revient à Oblige, né au Gaec du Patus (12), et acheté par l'EARL Urbain (23) pour 4 800 EUR. Fils de Maestro RJ, origines Hercule MN-RR VS, ce taureau se caractérise par une bonne rectitude de dessus, une cuisse longue et large et est de plus très bien racé.
Trois autres Espoirs ont par ailleurs atteint et franchi la barre des 4 000 EUR :
- OMAN, né à l'EARL Rouches (12), et acheté par des éleveurs tchèques pour 4 600 EUR. Fils de Latino-RR VS sur Imparfaite-RR, il est génétiquement sans cornes. De type mixte, il possède de très bonnes longueurs de corps et de bassin, ainsi qu'un très bon quartier arrière avec un bassin bien ouvert. Côté génomique, il bénéficie du Label « Vêlage + » pour ses Facilités de Naissance et son Aptitude au Vêlage.
- Ovni TD, né à la SCEA Chapelain-Avril (22), a été acheté par le Gaec Dessalas (16) pour 4 600 EUR. Ce fils de Ludere-RJ sur Irikiki TD-RR est de type mixte tardif. Il se caractérise par son important Développement Squelettique, de très bonnes longueurs de corps et de bassin. Il a obtenu le Label « Vêlage + » pour ses Facilités de Naissance et de très bonnes aptitudes laitières.
- Osty, né au Gaec de Clairefontaine (23), a été acheté par le Gaec Robert (87) pour 4 500 EUR. Fils de Louvre-TabsPS sur Etuve-TA PS, Osty est un taureau à la fois harmonieux et volumineux, tendu dans son dos, docile et bien racé.

Un second Obelix Top Price : ils ont dû tomber dans la marmite quand ils étaient petits !
Au lendemain des Espoirs, les RJ ont fait leur entrée dans un ring qui annonçait une belle vente ce jeudi 16 janvier. Sur une promotion composée de 49 Reproducteurs Jeunes, 100 % ont trouvé preneur à une moyenne de 5 457 EUR. Là encore, les clients étrangers étaient au rendez-vous et ont une nouvelle fois confirmé leur intérêt pour la génétique française, avec 9 RJ achetés prenant la direction de la Belgique, de l'Espagne, de l'Italie, et de la Pologne.
Top Price de la vente, Obelix, né au Gaec Lebourg (23) a été adjugé 15 200 EUR à l'EARL Grelaud (23). Ce fils de Labyrinthe-TA RP1 sur Henna-TA PS est de type mixte complet, très épais dans son filet, avec une cuisse bien rebondie et un excellent quartier arrière.
Trois autres jeunes taureaux ont dépassé la barre symbolique des 10 000 EUR :
- Obiwan, né chez Liliane Thimonnier (87), a été acheté par Jean-Philippe Brossillon (37) pour 15 100 EUR. Ce fils de Everest-RR VS sur Haiti RRE a beaucoup de volume, de longueur et de rectitude pour un animal au potentiel de croissance rare. Il est issu du même accouplement que Jipsy RRE-MN. Côté génomique, il bénéficie du Label « Vêlage + » pour ses Facilités de Naissance et son Aptitude au Vêlage.
- Oeillet, né à l'EARL des Mésanges (57), a été adjugé 11 500 EUR à la SCEA Chapelain-Avril, à l'EARL du Bois au Bé et à l'EARL de Lileho (22). Ce jeune reproducteur est très complet, avec une bonne rectitude de dos et des largeurs de bassin exceptionnelles. C'est un fils de Las Vegas-RR VS sur Gelina-RR.
- OPIUM, né au Gaec de la Martinière (49), est un fils de Liban RJ (semences Interlim Génétique Service) sur Jalouse RR. Il est extrêmement complet, puissant, profond, et possède un bassin exceptionnel dans ses ouvertures. Il a été acheté 10 000EUR en copropriété par l'EARL Hérisson (56) et Gildas Larno (72).

Station nationale, ventes internationales !
Au total sur cette deuxième série, ce ne sont pas moins de 15 Espoirs sur 51 et 9 RJ sur 49 qui partent à l'export, ce qui démontre que les étrangers continuent de plébisciter la génétique française « made in Lanaud ». Au total, sur cette deuxième série, ce sont 24 jeunes taureaux, soit 23,5 %, qui sont exportés dans 7 pays différents. De quoi être résolument confiants pour cette année qui débute. Félicitations à tous les éleveurs français actifs pour cette deuxième série et qui, malgré les difficultés conjoncturelles et structurelles, continuent de croire en l'avenir et d'investir dans la génétique.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui