La Creuse Agricole 12 novembre 2012 à 16h43 | Par MB

Lait - Une activité relativement stable pour le Contrôle Laitier

Le 26 octobre dernier, le Contrôle Laitier a tenu son Assemblée Générale à l'occasion de laquelle il a été fait état d'une activité relativement stable en production laitière bovine face à un recul en caprin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Creuse agricole et rurale
Malgré la diminution structurelle du nombre d'exploitations laitières bovines, le Contrôle Laitier de la Chambre d'agriculture de la Creuse affiche une activité plutôt stable avec 109 adhérents en 2011 contre 116 l'année précédente. 63 % des éleveurs adhèrent ainsi à la structure, représentant 5 600 vaches contrôlées, nombre en augmentation de 4 % par rapport à 2010. En production caprine, le Contrôle Laitier compte 20 adhérents, soit 40 % des éleveurs pour 3 200 chèvres. Ainsi, la baisse des effectifs en 2011 s'élève à 3 %. Selon les premiers chiffres, cette tendance se poursuit en 2012. Il a toutefois été noté un fait marquant, c'est l'augmentation significative ces derniers mois et plus généralement depuis 2006 des cellules dans le lait bovin. Ce phénomène peut s'expliquer par l'augmentation des troupeaux et un taux de renouvellement du cheptel plus faible induits par la hausse des quotas laitiers, le tout conjugué à des bâtiments qui ne sont désormais plus adaptés à la taille des cheptels. Parallèlement, une nouvelle réglementation cellules a été mise en place dans le cadre d'un accord interprofessionnel national applicable depuis début 2012. Ainsi, le calcul se fait désormais sur la base de moyennes trimestrielles glissantes. La durée d'un plan cellule passe également à 9 mois (au lieu de 12 mois auparavant) avec un maximum d'un plan tous les 3 ans. Ce nouveau dispositif risque de conduire certaines exploitations à des suspensions de collecte dans les prochains mois.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui