La Creuse Agricole 06 janvier 2010 a 15h52 | Par A.M.

Lait - Prix du lait : les recommandations de l'interprofession

Le Comité régional interprofessionnel de l’économie laitière précise les évolutions attendues du prix du lait tenant compte du nouvel accord.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Cet accord a été obtenu avec une revalorisation du prix de base moyen annuel de + 0,53 euro /1 000 l.
Cet accord a été obtenu avec une revalorisation du prix de base moyen annuel de + 0,53 euro /1 000 l. - © D.R.

Réécriture de la grille de prix de base Criel 2009

Les évolutions mensuelles du prix du lait ont fortement déséquilibré le profil de la grille qui est un outil important permettant de répondre aux besoins des producteurs d'avoir une cohérence de prix sur l'ensemble de l'année ainsi qu'à la demande des marchés et du consommateur.

Les trois familles du Criel (Comité régional interprofessionnel de l'économie laitière) ont acté une réécriture de la grille de prix de base 2009 confortant les prix du printemps et du dernier trimestre tout en maintenant des prix d'été élevés. Cet accord a été obtenu avec une revalorisation du prix de base moyen annuel de + 0,53 euro /1 000 l.

Prix de base du lait du 1er trimestre 2010

Dans sa séance du 14 décembre 2009, le bureau du Criel Auvergne - Limousin - Lozère a examiné les indices de tendance pour le 1er trimestre 2010 présentés par le Cniel montrant une évolution du prix du lait allant de 3,1 % à 8,5 % selon les proportions de produits industriels fabriqués par les entreprises (formules F1, F2 et F3 de l'accord du 3 juin 2009). Compte tenu de l'évolution des marchés des produits laitiers, les trois collèges ont validé la recommandation suivante pour les trois premiers mois de l'année 2010 s'appliquant sur les prix réécrits 2009 (voir le tableau ci-contre). Le prix de base correspond à la formule F1 de l'accord Cniel, soit pour une entreprise n'appliquant pas de flexibilité ayant un mix produit correspondant à 60 % de produits de grande consommation, 20 % de fromages exports et 20 % de produits industriels. La flexibilité maximale est réduite à 4,41 euros (au lieu de 18 euros dans l'accord du 3 juin).

L'interprofession a décidé l'obligation d'afficher sur les bordereaux de paiement du lait le prix de base de référence du Criel et le prix de base pratiqué par l'entreprise si ce dernier diffère du prix Criel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2336 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2336 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS