La Creuse Agricole 08 mars 2011 à 14h37 | Par T. Boulleau - S. Giraud

Lait - Le point sur la réglementation

Contrats et organisation économique des producteurs : ce que disent les textes réglementaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les crises économiques, sociales et politiques de ces dernières années ont clairement montré les limites, 
tant pour les producteurs que pour les consommateurs, de la dérégulation des marchés.
Les crises économiques, sociales et politiques de ces dernières années ont clairement montré les limites, tant pour les producteurs que pour les consommateurs, de la dérégulation des marchés. - © D.R.

Il a fallu à peine trois ans pour qu'un changement d'orientation s'opère tant au niveau de l'Union européenne qu'en France concernant l'organisation du secteur laitier. On est passé du libéralisme à tout prix à une volonté de redonner du pouvoir aux producteurs au sein de la chaine alimentaire.

 

Il y au peu encore, on parlait à Bruxelles « d'atterrissage en douceur » pour évoquer la fin des quotas. On voulait supprimer l'intervention à l'occasion du bilan de santé de la PAC (le ministre français ayant réussi à sauver cet outil de régulation in extrémis). On refusait aux producteurs le droit de s'organiser et aux interprofessions de gérer collectivement les marchés. En France, le même vent de libéralisme semblait souffler. La loi de modernisation de l'économie (LME) a donné plus de pouvoirs à la distribution. La répression des fraudes est partie en guerre contre les recommandations interprofessionnelles.

Paris et Bruxelles au chevet du secteur laitier

Aujourd'hui, face aux catastrophes engendrées par ces orientations, chacun, à Bruxelles comme à Paris, s'interroge sur leur bien fondé. Il faut dire qu'aux émeutes de la faim provoquées par la flambée des prix, a succédé la crise économique en 2009 puis, à nouveau, une augmentation des prix provoquant même la chute inattendue de régimes politiques en place depuis plus de 25 ans, au sud de la Méditerranée. Tous ces désordres ont clairement montré les limites, tant pour les producteurs que pour les consommateurs de la dérégulation des marchés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2223 | février 2019

Dernier numéro
N° 2223 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui