La Creuse Agricole 09 septembre 2011 à 15h16 | Par Véronique Gruber

Labour - La Haute-Loire remporte la première place dans les deux catégories de labour

Vainqueurs de l’étape régionale, Jérémy Castanet du canton de Pradelles et Christophe Boissières du canton d’Allègre participeront au championnat national à Strasbourg.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérémy Castanet et Christophe Boissières, les deux grands vainqueurs de l’étape régionale.
Jérémy Castanet et Christophe Boissières, les deux grands vainqueurs de l’étape régionale. - © DR

Samedi 3 septembre, 16 jeunes laboureurs provenant de 7 départements de la région Auvergne-Limousin ont participé à l’épreuve régionale de labour qui se déroulait en Haute-Loire, à Barges. Concentrés sur leur tracteur, et très attentifs au tracé de leurs sillons, les candidats ont dû dompter la terre volcanique de ce secteur ; une terre mi-sèche qui collait au versoir.

Une double victoire pour la Haute-Loire
À l’issue de cette épreuve, le jury, co-présidé par Emmanuel Bonnin de la Nièvre et Damien Debuire du Pas-de-Calais, et composé d’anciens champions de France de la région Auvergne-Limousin, a désigné les deux meilleurs laboureurs de cette finale ; le département de la Haute-Loire est sorti doublement vainqueur. Dans la catégorie labour à plat, c’est Jérémy Castanet, de Saint-Arcons de Barges qui remporte l’épreuve avec 209 points. En labour en planches, Christophe Boissières de Vernassal a été élu meilleur laboureur avec 202,5 points.
Ces deux jeunes altiligériens représenteront la Haute-Loire et l’Auvergne-Limousin lors de la finale nationale de labour les 16, 17 et 18 septembre prochains à Oberhausbergen, près de Strasbourg. Souhaitons-leur bonne chance !
Autour de cette épreuve très suivie par les visiteurs, les Jeunes Agriculteurs du Canton de Pradelles avaient prévu bien d’autres attractions.
Pour rester dans la sphère des concours, Barges accueillait aussi la finale interrégionale de labour à cheval organisée par les fédérations d’attelage Massif-central, Auvergne-Limousin, Haute-Loire et les syndicats de races de chevaux lourds. 10 concurrents des départements de Haute-Loire, Allier, Puy-de-Dôme et Creuse ont creusé les sillons à l’ancienne, au temps où les tracteurs n’existaient pas. Ce concours « vise à sauvegarder ce patrimoine vivant, à relancer l’élevage des chevaux de trait et à conserver les races » a expliqué Michel Dupoux, président de la fédération d’attelage Auvergne et de la fédération de chevaux de trait du Massif central. Les meilleurs laboureurs à l’ancienne, dont l’altiligérien Léon Richaud, participeront eux aussi à la finale nationale à Strasbourg.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 9 septembre 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui