La Creuse Agricole 17 avril 2016 à 08h00 | Par A.M.

La qualité récompensée pour la 4e série de Lanaud

4e série de la campagne 2015-2016.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lano à Jean-Philippe Brossillon (37) acheté par le Gie Cantalim (15) pour 14 200 euros.
Lano à Jean-Philippe Brossillon (37) acheté par le Gie Cantalim (15) pour 14 200 euros. - © Station nationale de Lanaud

La 4e série de la campagne 2015-2016 des veaux qualifiés à la Station de Lanaud a été mise en vente le mercredi 6 avril pour les Espoirs et le lendemain pour les RJ. À série de qualité, valorisation assurée. 71 veaux nés entre le 22/12/2014 et le 28/02/2015 composaient cette promotion et 66 ont été effectivement contrôlés. À l’issue du protocole, 33 veaux ont été qualifiés Espoir et 30 RJ.
Conformément aux orientations du programme de sélection, les veaux proposés sont de type mixte. À noter le « très grand chelem » du Gaec Rouchès (12) qui réussit une performance hors norme avec 7 veaux qualifiés RJ sur 7 présentés !
Un tiers des veaux proposés à la vente dispose du label génomique qui distingue ceux ayant les meilleures prédispositions génomiques sur leurs Qualités Maternelles par rapport à la population Limousine globale : 5 veaux (4 RJ et 1 Espoir) ont été labellisés « Facilité de Naissance » et « Aptitude au vêlage », 7 (2 RJ et 5 Espoirs) l’ont été en « Facilité de Naissance » et 11 (4 RJ et 7 Espoirs) sur « Aptitude au vêlage ».

Des Espoirs homogènes
Comme sur les deux précédentes campagnes, la 4e série est la plus restreinte en nombre. Les résultats sont assez semblables aux précédentes campagnes : 31 veaux sur 34 proposés à la vente ont trouvé un acquéreur aux enchères soit 91 %. La moyenne s’établit quant à elle à 3 103 euros (contre 3 146 euros un an plus tôt).
Ils sont deux taureaux co-détenteurs de la meilleure enchère à 4 100 euros :
- Lasso à l’EARL Nanot (87) reste en Haute-Vienne chez Christophe Riffaud. Ce fils de Forban dont le père est Duc (RJ), record d’enchère de la campagne 2011/2012, est un animal tendu dans son dos, fin d’os avec une bonne arrière-main.
- Louarn à Yann Kastler (22) prend la direction de la Ferme de Halledent (24). C’est un taureau de type mixte très complet, fils de Harem (Espoir), avec de bonnes épaisseurs musculaires et de la profondeur. Au niveau génomique, il est dans le top 10 % sur l’aptitude au vêlage et l’aptitude à l’allaitement.

RJ : LANO, un top price au nom prédestiné
Les moyennes au-delà de 5 000 euros sont choses rares à la Station Nationale de Qualification de Lanaud. Sur les 22 dernières ventes RJ, cela n’était arrivé que 2 fois… et donc 3 maintenant avec la vente de cette 4e série. Certes, elle était réduite en nombre avec 29 sujets à la vente. Cela n’enlève toutefois rien à cette performance qui atteste de la qualité des veaux proposés et de la réelle demande d’un public français en très grande majorité pour une génétique certifiée et haut de gamme. 100 % des veaux ont trouvé acquéreur sur le ring à une moyenne de 5 338 euros.
Le top price du jour est pour un veau au nom prédestiné : Lano à Jean-Philippe Brossillon (37) acheté par le Gie Cantalim (15) pour 14 200 euros. Juste récompense pour ce veau proche de la perfection, très complet dans son ensemble, volumineux avec un excellent bassin bien ouvert. Il dispose également d’une des meilleures ouvertures pelviennes de la série. Ce fils de Horizon (RJ) x Exclusif (Espoir) est également dans le top 1 % supérieur de la série sur son score génomique DS et dans le top 10 % sur son AL.
Deux autres veaux passent la barre symbolique des 8 000 euros :
- Labeur à l’EARL des Mésanges (57) est acheté 8 500 euros par l’EARL Thimonnier (87). Ce fils de Felix (RRE VS) x Ulrich (RRE VS) est le major de sa série avec 123 d’IMOCR, 126 de CRste, 110 de DMse, 118 de DSse. Il a fait un GMQ en station de 1 833 grammes. C’est un excellent taureau très complet avec un bon dessus et un bassin très ouvert.
- Lagon à la SCEA Combourieu (12), fils de Gaillard (RJ) x Uppercut (RR VS) x Janvier (RJ), part chez Antoine Mantel (62) pour 8 200 euros. Taureau de type mixte par excellence avec un parfait équilibre entre DM et DS, il est très harmonieux, long et tendu dans son dos avec un très bon carré de bassin.
Un bilan très positif donc qui connaîtra, espérons-le, un épilogue dans la même veine les 15 et 16 juin prochains avec la vente de la 5e et dernière série de la campagne 2015-2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2200 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2200 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui