La Creuse Agricole 19 octobre 2010 à 14h04 | Par Aurélien Legrand (Farago Creuse) et D. Didier Guerin (GDS Creuse)

La dératisation, une composante de la maîtrise sanitaire - Les rongeurs en bâtiments d’élevage : des infestations en nombre signalées actuellement

La lutte contre les rongeurs permet notamment de limiter la contamination des animaux par des maladies, les dégradations au sein des bâtiments d’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D.R.

Les bâtiments d’élevage attirent les rongeurs car ils représentent une source de chaleur et un apport de nourriture abondant lorsque les conditions extérieures deviennent difficiles (en fin d’automne par exemple).

 

Les rongeurs, des hôtes très indésirables

Les rongeurs, quels qu’ils soient, s’avèrent être des menaces sanitaires conséquentes en tant que porteurs de nombreuses maladies comme la leptospirose, salmonellose, dysenterie, etc. De plus, ils disséminent les agents infectieux présents dans l’élevage et constituent donc d’excellents accélérateurs de la dynamique de contamination dans les différents troupeaux et bâtiments d’un cheptel.

[...]

La lecture de la suite de cet article est possible dans la Creuse agricole du 15 octobre 2010.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui