La Creuse Agricole 28 octobre 2019 à 07h00 | Par HC

La Creuse toujours en crise

Un Comité sécheresse s’est réuni le 17 octobre pour faire le point sur la sécheresse et prendre les décisions qui s’imposent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Commission européenne

Le 17 octobre, le comité sécheresse a décidé que le département devait rester en situation de crise au regard de la sécheresse, malgré les pluies de ces dernières semaines. En effet, même si les terrains ont reverdi, la situation est très disparate selon les sec­teurs, et surtout très ins­table. Géo­gra­phi­que­ment, le centre et le bassin versant du Cher (avec la Tardes et la Voueize notamment) ne bénéficient pas autant des pluies que l’ouest du département. Sur le plan hydro-géologique, les spécialistes constatent que les eaux de surfaces sont très réactives : les rivières remontent très vite au moindre épisode pluvieux mais reviennent à leur niveau initial en moins de 48 heures, démontrant un ruissellement encore important. Pendant ce temps là, les eaux souterraines et les captages continuent de baisser. Les eaux souterraines atteignent en général leur niveau le plus bas autour du 15 novembre, l’amélioration de leur situation n’est donc pas encore attendue.
Bien que le passage en niveau d’alerte ait été évoqué un temps en raison de l’amélioration, le comité a préféré rester en situation de crise au moins jusqu’au 30 novembre. Des dérogations seront accordées au cas par cas, notamment pour les vidanges de plan d’eau nécessitant des travaux de sécurisation.
La direction départementale des territoires a noté la bonne prise de conscience de la population, la forte reprise de consommation d’eau à la rentrée, crainte notamment à Guéret, n’a pas eu lieu et a permis, avec les pluies, d’éviter de puiser dans les réserves du Maupuy et de Courtille, où seuls des tests ont été réalisés pour le moment, sans injection dans le réseau d’eau potable. Du côté agricole, le partenariat entre propriétaires d’étangs et éleveurs porte ses fruits, évitant que ceux-ci n’utilisent l’eau du réseau d’eau potable pour abreuver leurs animaux.
Pour les semaines à venir, la météo prévoit une succession de perturbations et des températures de saison.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui