La Creuse Agricole 03 avril 2017 à 08h00 | Par MR

La Creuse de l'excellence

Philippe Chopin, Préfet de la Creuse a organisé mardi 21 mars 2017, une cérémonie en l’honneur des lauréats du Salon de l’agriculture 2017, invitant étudiants du lycée agricole d’Ahun et éleveurs creusois ayant reçu des prix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MR

M. Chopin tenait à saluer ces jeunes et ces éleveurs : « Vous mettez en valeur la Creuse qui gagne, la Creuse positive. Notre élevage a bien besoin que l’on communique sur notre excellence. Nous sommes très fiers ! Fiers de voir que des jeunes veuillent se consacrer à l’agriculture et portent haut les couleurs de la Creuse ». Olivier Tourand, président du lycée agricole d’Ahun se réjouit qu’une telle cérémonie ait été organisée et en remercie le préfet : « L’agriculture traverse une crise, aujourd’hui vous mettez en lumière une agriculture dynamique. Le Salon de l’agriculture à Paris permet de montrer et d’expliquer à la France entière notre métier que l’on fait avec passion. La Creuse entreprend ! Il faut mettre en avant ceux qui font de la qualité. La première mission des agriculteurs est de nourrir la population. »

L’enseignement agricole à l’honneur
Pour M. le Préfet, il était important de réunir les jeunes qui ont participé au Salon de l’agriculture que ce soit aux Ovinpiades, au jugement de bétail ou au TNLA (Trophée national des lycées agricoles), cette expérience restera à jamais gravée dans leur mémoire. C’est le résultat de plusieurs mois de préparation et d’entraînement 7 jours sur 7. Les élèves du lycée agricole ont souhaité eux aussi à leur manière remercier M. le Préfet en lui offrant une veste avec inscrit : « Ahun pour tous, tous pour Ahun » en lui donnant rendez-vous pour l’année prochaine. Le lycée compte bien se représenter aux différents concours du salon internationale de l’agriculture à Paris. Le lycée s’est aussi démarqué au concours général agricole avec la qualité de la viande ovine provenant de l’atelier de l’établissement qui a obtenu la médaille d’argent. Il est important de souligner le rôle pédagogique des responsables d’ateliers de l’exploitation du lycée. M. Lobjoit, directeur de la DRAAF Nouvelle-Aquitaine présent à cette cérémonie a souhaité rappeler qu’il est essentiel de créer de la passion autour d’un métier si difficile. « L’attractivité se crée, il est important de le mettre en valeur. » D’autant plus avec les enjeux de renouvellement des générations en agriculture notamment dans le domaine de l’élevage et tient à féliciter la parité parmi les élèves représentants le lycée agricole au salon. « Le Salon est une vitrine où les Parisiens viennent voir l’agriculture d’aujourd’hui et de demain, ainsi nous permettons aux citoyens éloignés du monde rural de percevoir la réalité de nos campagnes ». En s’adressant aux lauréats : « Vous avez fait de la Creuse un élément phare de cette édition 2017. »

L’agriculture, métier d’avenir
Pascal Lerousseau, président de la chambre d’agriculture de la Creuse a eu plaisir à voir son département aussi bien représenté lors du Salon de l’agriculture : « Vous êtes, élèves et éleveurs, les ambassadeurs de la Creuse en dehors de nos frontières. Vous êtes des exemples qui tirent l’agriculture vers le haut. Après un an voir dix-huit mois de préparation pour être sélectionné et qualifié pour Paris vos efforts sont récompensés. Lorsque vous gagnez des prix, c’est toute la Creuse qui est fière d’être derrière vous. » La Creuse, souvent perçue comme un petit département d’élevage, s’est bien démarquée dans la Ferme France pour cette édition 2017.

Des parents fiers de leur progéniture
Les parents d’élèves étaient également présents lors de cette cérémonie, parmi eux Sébastien Dumignard. « J’ai participé pour la première année au salon de l’agriculture avec un jeune taureau et ma fille participait également avec son lycée. Nous n’avons pas fait de podium, mais c’est déjà une fierté de monter à Paris présenter un animal et ainsi défendre nos collègues en les représentant. En plus de la vache et du veau du lycée, que préparait ma fille avec ses camarades, elle dressait également le taureau de la maison. Nous nous sommes mutuellement donné des conseils de préparation et d’organisation » témoigne avec émotion un père partageant la passion des bêtes et des concours avec sa fille. David Dessasure a obtenu le prix de championnat et le premier prix de section avec Janita une génisse limousine, son fils Jérémy faisait également partie de l’équipe du TNLA. Patrice Gaumet avec sa jument percheronne Etoile des Forges décroche un 2e prix et est donc vice-championne : « Nous sommes très heureux d’avoir été invités à cette cérémonie, pour une fois que le cheval est considéré comme produit agricole, merci. ». Les habitués du salon, comme le Gaec Lebourg, sont ravis de voir que la relève est assurée !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2181 | avril 2018

Dernier numéro
N° 2181 | avril 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous