La Creuse Agricole 13 janvier 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

L’État soutient les éleveurs et l’élevage face aux dérives extrémistes

Le Premier Ministre, Bernard Cazeneuve a reçu jeudi dernier le vice-président de la SAS Alliance Millevaches, en présence des présidents de la FDSEA de la Creuse, de la FNB, de la FNSEA et de la FRSEA Massif central.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Xavier Beulin, Pascal Lerousseau, Gilbert Mazaud, Jean-Pierre Fleury et Patrick Bénézit ont été reçus à Matignon.
Xavier Beulin, Pascal Lerousseau, Gilbert Mazaud, Jean-Pierre Fleury et Patrick Bénézit ont été reçus à Matignon. - © PL

Encore sonné par les événements qui ont frappé, à la veille de Noël, le centre d’engraissement de Saint-Martial-le-Vieux, projet dans lequel il s’est dès le départ fortement investi, Gilbert Mazaud affiche pourtant une détermination sans faille. L’éleveur de limousines installé en Gaec avec son épouse et son fils sur la commune de Clairavaux a été sans aucun doute ragaillardi par l’entretien qu’a accepté d’accorder en personne, le Premier Ministre, aux responsables du projet et aux présidents des organisations syndicales nationales, jeudi dernier. Le soir même de l’incendie, la FNB et la FNSEA ont en effet demandé à être reçues à Matignon, dans la mesure où « les méthodes utilisées par les associations anti-élevage ne supportaient désormais plus aucune bienveillance ».

Bernard Cazeneuve viendra en Creuse en février
En tant que vice-président de la SAS Alliance Millevaches, Gilbert Mazaud a donc participé à l’entretien, aux côtés de Xavier Beulin, président de la FNSEA, de Jean-Pierre Fleury, président de la FNB et de Patrick Bénézit, président de la FRSEA Massif central et de Pascal Lerousseau, président de la FDSEA de la Creuse et coordinateur du Berceau des races à viande. Durant deux heures, les responsables professionnels ont redit leur colère face à l’extrémisme déraisonné dont font preuve les associations anti-élevage. « La République doit impérativement reprendre ses quartiers dans ce débat », ont insisté les représentants professionnels. « Le Premier Ministre nous a assuré de son soutien total. Dans le cadre d’un déplacement prévu en Creuse courant février, il viendra au Centre de Saint-Martial-le-Vieux », précise Gilbert Mazaud. Un déplacement plus que symbolique, espèrent les éleveurs…

« La bienveillance a nourri la violence »
« Bernard Cazeneuve et son cabinet ont bien conscience que les choses ont été trop loin et que les associations anti-élevage ont colporté des mensonges sur l’alimentation des veaux, sur leurs conditions de vie… pour mieux nourrir la haine à l’égard du projet », poursuit Pascal Lerousseau. Face à l’inquiétante déferlante de violence, le Premier Ministre a redit son soutien aux 70 éleveurs creusois et corréziens affectés par l’incendie et plus globalement à l’activité d’élevage telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui en France. Le rôle économique joué par le Centre d’engraissement dans un environnement très fragilisé, le Premier Ministre l’a évidemment aussi mesuré. « Saint-Martial ce n’est pas un modèle industriel, c’est un outil pour conforter les fermes familiales du secteur, et tous les acteurs qui gravitent autour », soutiennent Patrick Bénézit, Xavier Beulin et Jean-Pierre Fleury. Selon Matignon, Bernard Cazeneuve devrait profiter du prochain Salon de l’agriculture (25 février-5 mars) pour « incarner le soutien de l’État aux éleveurs, à la filière bovine et à l’ensemble du monde agricole. Il soulignera notamment les avancées majeures obtenues en matière d’étiquetage et de mention de l’origine France. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui