La Creuse Agricole 28 janvier 2010 à 11h52 | Par Jean-Philippe Viollet

L'éditorial de Jean-Philippe Viollet - Avec vous pour 2010 et plus

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Que sera cette nouvelle décennie pour nous, pour la société et pour l’humanité ?

Les meilleurs observateurs ont tout dit, ont tout prédit et comme d’habitude, des surprises et des bouleversements s’opèreront. Ainsi va l’histoire qui d’ailleurs n’est écrite nulle part à l’avance.

Si j’osais une remarque, un souhait, ce serait peut être d’espérer plus de responsabilité de la part des responsables de tous ordres (politique, public, privé) mais aussi de chacun et de chacune d’entre nous.

En effet dans cette société en général mais en particulier en France, personne n’est ni responsable, ni coupable.

Trouvez-vous normal, trouvons-nous normal que des services publics, que des services privés à tous les échelons fassent preuve d’incurie notoire sans aucune remarque ou sanction et ce au plus grand désarroi des usagers, des clients ou plus simplement des populations qui paient très cher le fonctionnement de multiples services à la population ou aux entreprises françaises.

Quelques exemples :
- des heures d’attente dans les trains sans explications, sans excuses sincères ;
- des gestions calamiteuses de crise telles que la grippe A où des gens attendent de 4 à 5 h pour se faire vacciner alors que la France doit revendre des vaccins inutilisés ;
- en matière animale, la gestion plus qu’incohérente de la vaccination contre la fièvre catarrhale ovine où l’Etat a voulu décréter sans mettre les moyens nécessaires ;
- et enfin dans la vie de tous les jours où à chaque échelon trop nombreux de la bureaucratie française et européenne, les consommateurs et les utilisateurs des différents services attendent des heures, des jours et parfois des années que les différentes strates des mille-feuilles se concertent, se mettent d’accord ou tout simplement tentent de justifier leur simple présence dans une hiérarchie ubuesque et mortifère pour les utilisateurs et les entreprises.

Alors oui, des vœux ! Et le premier serait de mettre l’utilisateur de tout service, prestation ou utilisation quelle qu'elle soit en priorité absolue. Et pour ce faire, de créer et d’appliquer une loi où toute anomalie avérée serait sanctionnée à tous les niveaux avec pour objectif de permettre à l’utilisateur et à la population d’être indemnisée si la mission n’est pas accomplie.

Si vous êtes en désaccord avec mes propos, soyons quand même d’accord avec la volonté de nos concitoyens d’améliorer vraiment des situations qui souvent deviennent plus qu’inquiétantes.

Que cette année 2010 vous soit favorable.

Très respectueusement.

Jean-Philippe Viollet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui