La Creuse Agricole 03 juin 2010 à 08h24 | Par A.M.

Jeunes agriculteurs - Les mesures de Natea et Opalim

La présentation de la charte installation se poursuit.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans le cadre de la semaine du renouvellement des générations en agriculture qui s'est tenue fin février, le syndicat départemental Jeunes agriculteurs a remis à jour la charte installation. Celle-ci rassemble une trentaine de partenaires proposant des mesures pour favoriser l'installation en agriculture. Cette semaine, les mesures de Natéa et Opalim sont mises en avant.

 

Les mesures de Natéa

Natéa s'associe pleinement à la Charte départementale d'installation, afin de favoriser au mieux toutes les installations des jeunes agriculteurs. Aussi elle marque sa contribution en mettant en place : Un « chéquier avantages et services » d'une valeur de 2 500 euros par exploitation créée ou intégrant un jeune agriculteur. Les axes de développement visés sont : L'adhésion ; Les techniques liées à l'utilisation des outils d'aide à la décision OAD ; Les techniques liées à l'utilisation et à la planification des approvisionnements ; L'environnement et la sécurité ; L'aménagement des stockages et des bâtiments ; La gestion de trésorerie : évaluation des besoins et planification des ressources.

 

Plus d'informations auprès de Stéphane Ducher au 05 55 38 82 00.

 

Les mesures d'Opalim

Le rôle de l'organisation de producteurs. Opalim est une organisation de producteurs de mise en marché pour les productions bovin viande et ovine qui regroupe 1 500 éleveurs (chiffre 2009). Opalim est agréée par le ministère de l'agriculture sur une zone d'activité qui s'étend sur les départements de Haute-Vienne et de Creuse.

 

Les missions d'Opalim.

- Mise en marché des productions des adhérents par l'intermédiaire d'un collège acheteur composé de 39 entreprises de négoce, d'exportation et d'abattage pour les différentes catégories de bovins et d'agneaux : nourrissons ; veaux sous la mère ; broutards ; jeunes bovins mâles et femelles ; génisses lourdes et jeunes vaches de boucherie ; bovins à engraisser et vaches de réforme ; reproducteurs mâles et femelles ; agneaux d'herbage ; agneaux de bergerie.

- Suivi technique et économique des élevages des adhérents ;

- Engagements des producteurs dans les signes officiels de qualité ;

- Information, conseils et défense des intérêts des éleveurs ;

- Montage et instruction des dossiers de demande de subvention pour les éleveurs ;

- Conseil sanitaire et vente de produits vétérinaires (déparasitage et vaccination).

 

Engagement envers les Jeunes agriculteurs

Opalim s'engage à accompagner prioritairement les jeunes éleveurs dans la phase d'installation et durant les premières années d'activité en proposant un suivi personnalisé de l'atelier bovin et/ou ovin par un technicien conseil et des formations techniques. Ce technicien pourra intervenir dès la constitution du cheptel par la recherche et les conseils dans le choix des reproducteurs. Il conseillera régulièrement l'éleveur pour les différents aspects de la conduite du troupeau : alimentation ; génétique ; sanitaire ; bâtiment. Il accompagnera le jeune éleveur dans la mise en place des outils informatiques pour les productions bovine et ovine et notamment les logiciels de gestion de troupeau.

 

Commercialisation des produits

Le technicien conseil accompagnera le jeune éleveur dans la mise en place des signes officiels de qualité : le label Blason prestige (Le nec plus gustatif ) ; Veau fermier du Limousin ; Limousin junior ; Bœuf limousin ; L'identification terroir Limousin recherché par les consommateurs ; CCP « Les éleveurs Limousins » viande de bœuf ; CCP « Les éleveurs Limousins » agneau du Limousin.

 

Opalim met en place chez l'éleveur le système informatique exclusif Oribase qui lui permet d'annoncer ses animaux et l'informe des grilles de prix pour chaque catégorie. Le jeune éleveur choisit ensuite librement de commercialiser ses animaux vers les membres du collège acheteur d'Opalim sans verser de parts sociales ni de prélèvements sur les ventes.

 

Plus d'informations auprès de René Faucher (animateur de la section bovine) au 06 17 95 14 41 et Bernard Jacquinet (animateur de la section ovine) au 06 23 07 13 03.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui