La Creuse Agricole 14 juin 2022 a 07h00 | Par P. Dumont

Interbev Nouvelle-Aquitaine met l’accent sur la communication

C’est sous une forme revisitée, qu’Interbev Nouvelle-Aquitaine était présent au Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Une participation qui met l’accent sur la communication métier comme plusieurs autres actions menées en ce moment par l’interprofession.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © P. Dumont

Après les rencontres Made in viande qui se sont déroulées sur tout le territoire avec 85 portes ouvertes recensées entre le 11 et le 18 mai, c’est au Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine qu’Interbev Nouvelle-Aquitaine a retrouvé le public. Si l’objectif de Made in viande était de valoriser les métiers, savoir-faire et engagements de la filière, le SANA qui s’est déroulé du 21 au 29 mai a permis à Interbev de communiquer sur différents espaces. En effet, pour la première fois cette année, l’interprofession a rejoint l’espace Gastronomie et vins aux côtés de l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA) et du Concours de Bordeaux-Vins d’Aquitaine. Pour s’adapter à la nouvelle configuration du salon (avec la présence en parallèle d’Aquitanima et du marché de producteurs), l’espace collectif était également structuré en 3 pôles : Cuisine, Boucherie et Vins. Dégustations de viandes ovines et bovines sous signes officiels de qualité et démonstrations de découpe se sont succédés toute la semaine. Sur l’espace Agoragri, les visiteurs pouvaient également se renseigner sur la viande, l’alimentation, les conditions d’élevage, le bien être animal et les métiers. C’est aussi pour valoriser les métiers qu’Interbev a sorti récemment une série de vidéos baptisée Les visages de la filière Élevage et Viande. « L’idée est venue dans une discussion lors d’un conseil d’administration, explique Joël Sillac, éleveur de bazadaise qui a suivi le projet à Interbev NA. Nous voulions montrer des gens positifs et passionnés, montrer comment ils vivent leur passion. Nous voulions aussi montrer des jeunes. Lorsque l’on voit toute la jeunesse réunie autour du ring d’Aquitanima par exemple, on sait que les jeunes s’intéressent à l’élevage. Nous sommes aussi conscients qu’il faut assurer le renouvellement des générations. » Forts de ce double constat, l’interprofession a réalisé huit vidéos sur toute la Région. Dans celles-ci, on retrouve des éleveurs, des bouchers, des opérateurs d’abattage… avec tous un point commun : l’amour de leur métier. « Nous avons souhaité mettre en avant des hommes et des femmes de moins de 35 ans, poursuit Joël Sillac. Tous ont été partants dès le départ. Le tournage s’est fait naturellement, dans la décontraction et sans répétition ! ». Depuis le début de leur diffusion en avril, les retours sont très positifs. « Nous montrons des personnes qui ont réalisés leurs rêves même si tout n’est pas toujours tout rose bien sûr, conclut l’éleveur. Les témoignages couvrent toute la filière et on voit à travers eux les liens entre tous ces maillons. C’est une vraie richesse, une richesse qui n’est pas uniquement comptable ! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2387 | juin 2022

Dernier numéro
N° 2387 | juin 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous