La Creuse Agricole 18 février 2011 a 12h01 | Par A.M.

Il était une fois la PAC (3) - La singularité des marchés agricoles appelle des mécanismes spécifiques

Livrés à eux-mêmes, certains marchés agricoles sont instables. Cela peut être préjudiciable à l'investissement, à l'amélioration de la productivité et donc aux consommateurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L’organisation de la politique agricole commune.
L’organisation de la politique agricole commune. - © D.R.

Les marchés agricoles sont dits « imparfaits » d'où la fréquente expression d'« exception agricole ». Cela s'explique d'une part en raison de la faible élasticité de la demande et d'autre part par le fait que la production est soumise aux aléas naturels et au rythme des saisons. On constate en effet que l'augmentation des prix ne fait pas beaucoup reculer la demande, et qu'une diminution des prix la fait peu augmenter. On parle de marchés à « faible élasticité de la demande ». La raison est simple : les aliments ne sont pas uniquement des bien marchands, ils satisfont aussi un besoin essentiel de l'homme. Si les prix montent, les consommateurs vont s'efforcer de rogner sur d'autres dépenses pour continuer à se nourrir. Si les prix baissent, il y a des limites à l'augmentation de consommation, car l'ingestion alimentaire n'augmente pas à l'infini.

Une instabilité intrinsèque

Par ailleurs, contrairement aux productions purement industrielles, l'agriculture doit compter avec le climat. Il a une influence sur la production au moins aussi forte que le prix. Et si les prix montent, les agriculteurs vont mettre du temps à augmenter leur production, d'abord parce que la terre, les rendements et l'élevage ne sont que partiellement extensibles, et ensuite parce que le cycle de production est long. En effet, les cultivateurs ne sèment et ne récoltent qu'une fois par an et les éleveurs doivent attendre 2 à 3 ans avant qu'une vache ne produise du lait.

[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole datée du vendredi 11 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2315 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2315 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS