La Creuse Agricole 18 mars 2010 a 09h51 | Par A.M.

Herbe et fourrages en Limousin - Gestion de l’herbe : retour de l’avertissement hebdomadaire

Il sera diffusé dans le journal dès cette semaine, en page 27.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Exemple de carte répertoriant les cumuls de températures le 7 mars 2010 en Creuse.
Exemple de carte répertoriant les cumuls de températures le 7 mars 2010 en Creuse. - © D.R.

Cet avertissement, basé sur un réseau de suivi de la pousse de l’herbe, sur l’observation des stades phénologiques et sur la somme des températures, sera décliné dans chaque département et enrichi de conseils conjoncturels sur la gestion de l’herbe.

 

L’objectif est de permettre aux exploitants d’anticiper et d’adapter les conduites d’exploitation de l’herbe en fonction de la zone géographique et des types de prairies.

 

Afin de fournir aux éleveurs de la région un outil pour apprécier les stades de l’herbe et adapter leur décision, un dispositif régional est mis en place pour diffuser dans chaque département : des observations qui concernent les hauteurs d’herbe, les stades phénologiques et les sommes de températures ; des conseils pour gérer l’herbe en anticipant les grandes étapes : mise à l’herbe, fin de déprimage, temps de pâture sur la surface de base, fauche précoce, fauche classique.

 

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme Herbe et fourrages en Limousin. Ce programme bénéficie du soutien financier du conseil régional et des fonds européens.

 

Un réseau de suivi de la croissance de l’herbe

Au cours du printemps, des mesures pour évaluer la pousse de l’herbe sont réalisées chaque semaine sur une vingtaine d’exploitations réparties sur l’ensemble de la région, dont 5 exploitations en Creuse. Pour déterminer la dynamique de pousse initiale, la hauteur d’herbe est mesurée avec l’herbomètre. Les mesures s’arrêteront dès que l’herbe aura atteint 15-20 cm.

 

Les mesures sont effectuées sur trois types de parcelles, de mars à juin : des prairies temporaires de plus de 2 ans, exploitées en fauche précoce (à base de dactyle, fétuque et/ou ray-grass + trèfle blanc) ; des prairies permanentes ou temporaires anciennes, de bonne qualité, exploitées en fauche sans déprimage ; des prairies permanentes de qualité moyenne à faible, exploitées en pâture, sans apport azoté.

 

Sur ce réseau de parcelles, le suivi des stades phénologiques va permettre de déterminer les dates clés auxquelles sont atteints pour chaque espèce les stades : épis à 5 cm (pour apprécier le risque d’étêtage et définir la date de fin de déprimage) ; épis à 10 cm ; épiaison ; floraison.

 

Anticiper l’évolution des stades de développement

L’avertissement s’appuie sur les données des 40 stations météo automatiques de la région (dont 11 en Corrèze, 14 en Creuse et 15 en Haute-Vienne). Les relevés des températures minimales et maximales servent au calcul des sommes des températures qui démarrent au 1er février et qui cumule la moyenne des valeurs journalières avec un maximum de 18 °C et un minimum de 0 °C. Comme il existe une relation étroite entre les stades phénologiques et le cumul des températures, il devient possible de prévoir les dates auxquelles les différentes espèces atteignent les stades phénologiques clés dans chaque zone délimitée par les isothermes.

 

Préconisations sur la gestion de l’herbe

A partir de fin mars, tout éleveur qui le souhaite peut bénéficier de l’avertissement hebdomadaire, avec les conseils pour mieux utiliser l’herbe en fonction des secteurs géographiques.

 

Les conseils porteront sur le démarrage de la pousse de l’herbe avec la mise à l’herbe vers 300 °C ; sur le pâturage d’une parcelle sur la surface de base à 400 °C ; sur la gestion du déprimage (pour éviter notamment les étêtages qui sont des déprimages trop tardifs entrainant des baisses des rendements ultérieurs) ; fin du déprimage vers 550 °C ; sur la dynamique de la pousse de l’herbe, la gestion des fauches et du pâturage ; sur la fin du 1er cycle de pâturage à 750 °C ; sur le pâturage des cycles suivants.

 

Les nouveautés

En 2010, l’avertissement est élaboré au niveau régional, sur la base d’un protocole commun aux trois départements du Limousin.

 

Ces conseils de printemps seront complétés en 2010 par des conseils d’automne, qui concerneront le pâturage d’automne, les valeurs alimentaires des fourrages et les premiers résultats des démonstrations mises en œuvre dans le cadre du programme Herbe et fourrages. Des conseils pourront également être diffusés en été selon les besoins.

Où trouver cet avertissement ?

 

Transmettez votre e-mail à votre référent départe mental du programme Herbe et fourrages en Limousin, Hervé Feugère, à hfeugere@creuse.chambagri.fr

 

Celui-ci vous l’enverra chaque semaine. Il est également accessible sur http://limousin.synagri.com et bien sûr dans La Creuse agricole et rurale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2342 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2342 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS