La Creuse Agricole 21 novembre 2022 a 07h00 | Par HC

Gévial : Une vente très animée !

Station de sélection Gévial

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © HC

Ce jeudi 10 novembre, la station d’évaluation Gévial a proposé 51 taureaux à la vente.
22 avaient été qualifiés RCV « Reproducteur conseillé Viande » et 29 évalués. De nombreux acheteurs ont fait le déplacement sur le site de La Souterraine. Cette année, la nouveauté a été la mise en place d’enchères sur internet.
Que ce soit par souci d’économie de trajet ou pour des raisons de disponibilité, une soixantaine d’acheteurs potentiels se sont connectés pour cette première. Ce système d’enchères à la particularité de ne laisser que 10 secondes aux personnes intéressées pour surenchérir, les acheteurs devaient donc avoir bien prévu leur budget en amont pour ne pas prendre le risque d’enchérir trop tard et ainsi perdre l’animal convoité. Cela a donné une vente très dynamique, au rythme du compte à rebours affiché sur écran géant.
Cette série a dévoilé de remarquables jeunes mâles évalués et contrôlés au cours de leur 5 mois de présence dans la station. Les acheteurs ont donc pu acquérir de beaux spécimens avec de bonnes valeurs génétiques et qualités de race.
Pour les taureaux RCV, la meilleure enchère a été remportée par Sisko, né au Gaec Berthe Père et Fils à Saint-Hilaire-la-Treille (87). C’est un taureau particulièrement calme et un excellent mixte complet, il est parti dans l’Est de la France à la Sica Union Lorraine qui l’a acheté pour 7 100 €.
Deux autres animaux ont passé la barre des 6 000 € :
- Saggio, né au Gaec Delage (Saint-Barbant, 87) est un mixte lourd, avec une belle longueur de bassin et une bonne origine laitière. Il retourne en Haute-Vienne pour 6 300 €.
- Sicilien, un animal harmonieux et très racé né à l’EARL Mimeur (Thoisy-le-Desert, 21) part sur une exploitation de Lathus-Saint-Rémy (86) pour 6 000 €.
La totalité des animaux qualifiés RCV est partie pour une moyenne de 4 868 €. Plusieurs ont été achetés via la plate-forme internet, notamment à destination du Luxembourg.
Concernant les taureaux évalués, la moyenne des enchères s’établit à 3 320 €.
On notera la belle enchère à 5 200 € de Satan. Ce taureau, né au Gaec des Prairies à Saint-Priest-la-Plaine (23), présente des bons volumes et une belle longueur. Son acheteur nivernais peut en attendre de très bonnes femelles.
En fin de vente, il restait quatre animaux de très bonne qualité encore disponibles à la mise à prix (2 800 €).
Rendez-vous est déjà donné l’an prochain pour la future série. Le système d’enchères par internet y sera très certainement reconduit et permettra à des éleveurs éloignés de mieux bénéficier de la génétique limousine de la station creusoise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2408 | décembre 2022

Dernier numéro
N° 2408 | décembre 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Info FDSEA
» Indice des Fermages 2022
Indice des Fermages 2022