La Creuse Agricole 23 février 2011 a 11h35 | Par A.M.

Gaec entre époux - La FNSEA plaide pour la transparence économique

La loi de modernisation agricole a ouvert la possibilité de créer un Gaec entre époux, pacsés ou concubins.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le débat des Gaec entre époux existent depuis trente ans. La récente Loi de modernisation agricole a finalement tranché en autorisant leur constitution. Ce texte législatif n'a pas pour autant enterré définitivement les discussions, car derrière le Gaec entre époux, se profile en effet des questions sociales et budgétaires cruciales. Début février, les membres du bureau de la FNSEA ont affiné leur position, en rappelant que « ces Gaec doivent être agréés selon les mêmes critères que tous les autres Gaec et la transparence économique doit s'appliquer selon les mêmes règles ». A ce titre, le syndicat estime que les Gaec entre époux doivent pouvoir « bénéficier d'une part ICHN supplémentaire, si le conjoint a bénéficié des aides à l'installation antérieurement à la création du Gaec, dès lors que l'autre associé lui donne en location une surface d'au moins une demie SMI (surface minimale d'installation) ».

[...]

La suite de cet article est à lire dans La Creuse agricole en date du vendredi 18 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2352 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2352 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous