La Creuse Agricole 02 décembre 2018 à 08h00 | Par Estelle Dueso

Fréquences TV : changement le 4 décembre

Dans le cadre d’une réorganisation des fréquences, une partie des foyers recevant les chaînes hertziennes devront mettre à jour leur poste.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilles Bregant, directeur général de l’Agence nationale des fréquences.
Gilles Bregant, directeur général de l’Agence nationale des fréquences. - © E. Dueso

Afin de rendre disponibles des fréquences hertziennes supplémentaires pour les opérateurs de téléphonie mobile, des opérations de maintenance sont effectuées sur les émetteurs dans toute la France métropolitaine. En Creuse (com­me dans les autres dé­par­te­ments du Limousin, dans l’Indre et en Dordogne1), ce réaménagement de la TNT aura lieu dans la nuit du 3 au 4 décembre pour les émetteurs principaux. Il ne concerne que les foyers qui reçoivent la télévision avec une antenne râteau.
Ceux équipés d’un autre dispositif (ADSL, satellite, câble...) n’auront aucune démarche à faire.
La réception par antenne râteau concerne 55 % des foyers qui seront donc amenés à réactualiser leurs chaînes le 4 décembre et, éventuellement, les jours suivants. En effet, si les plus gros émetteurs seront mis à jour à partir de minuit, entre le 3 et le 4 décembre, certains réémetteurs nécessitent une intervention manuelle qui aura lieu en fonction du circuit des techniciens.

Pas d’écran noir
Gilles Bregant, directeur général de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), assure qu’il n’y aura pas « d’écran noir » le matin du 4 décembre, l’arrêt total des transmissions ne durera que quelques minutes dans la nuit. Les chaînes de télévision sont réunies en groupes de 5 ou 6. En fonction de l’émetteur dont chacun dépend, un ou plusieurs groupes de chaînes nécessitera une mise à jour du poste de télévision mais il y a aura au moins un groupe toujours présent, même sans réactualisation.
Parmi les chaînes à « retrouver », il pourra y avoir celles du service public dont France 2 et France 3.
« C’est un changement qui ne nécessite aucune acquisition », rappelle le directeur de l’ANFR.
Pas de nouveau matériel à acheter, il faudra seulement effectuer une recherche des chaînes, peut-être plusieurs fois pour ceux qui dépendent d’un réémetteur qui serait mis à jour un peu plus tard, jusqu’à retrouver l’ensemble de ses chaînes.
En cas de problème persistant, la réorientation de l’antenne sera peut-être, dans quelques rares cas, nécessaire. Cette intervention doit être confiée à un spécialiste et des aides financières sans conditions de ressources sont prévues pour couvrir cette dépense (voir encadré).
À la suite de ces interventions sur les émetteurs, de l’espace sera mis à la disposition des opérateurs de téléphonie mobile qui pourront l’utiliser à partir de janvier 2019. La réorganisation des fréquences doit permettre de développer le très haut débit mobile et, selon le directeur de l’ANFR, elle aboutira à l’effacement de certaines zones blanches.

1. Carte complète disponible sur recevoirlatnt.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui