La Creuse Agricole 26 janvier 2011 à 09h25 | Par Actuagri

FNPL : « Un contrat équilibré, sinon rien »

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) est favorable à la contractualisation, « un outil d'assurance et de prévisibilité pour les éleveurs ». Mais elle ne signera pas n'importe quoi. Il faut que le contrat préserve et garantisse les intérêts des différents signataires. C'est dans cette perspective que la FNPL poursuit ses travaux pour permettre l'établissement de ces nouvelles relations entre producteurs et acheteurs dans un cadre équitable, tant « au sein de l'interprofession que dans un rapport plus direct avec les entreprises ». En tout état de cause, souligne-t-elle, « la loi ne peut obliger les gens à se mettre d'accord ; le libre consentement des parties est indispensable à la signature d'un contrat ». Avant de préciser : « La loi oblige les entreprises à proposer des contrats avant le 1er avril, cela n'implique pas que les éleveurs doivent les signer ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui