La Creuse Agricole 08 mars 2011 a 13h45 | Par Propos recueillis par P. Olivieri

FNPL - Le Cantal, au cœur des débats laitiers français

Aurillac accueillera, mi-mars, le congrès de la Fédération nationale des producteurs de lait. Le point avec Patrick Escure.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © D.R.

La FDSEA du Cantal accueille les 16 et 17 mars à Aurillac le congrès de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL). Pourquoi vous être porté candidat à l'organisation de ce congrès ?

Patrick Escure* : Cela fait plusieurs années que nous souhaitions organiser un grand congrès national dans le département. Faute d'équipements nécessaires, nous ne pouvions prétendre accueillir celui de la FNSEA. Cela faisait presque dix ans que le congrès FNPL n'était pas revenu dans le Massif central. Il s'agit d'un vrai événement de portée nationale, dans le monde laitier français, à l'heure des réflexions sur la contractualisation et l'après-quotas. Il va rassembler, à Aurillac, des producteurs de lait de tout l'Hexagone, mais aussi des responsables nationaux, le ministre de l'agriculture, etc. Pour nous, il était important de localiser ce congrès au cœur du Massif central, en zone de montagne, dans une zone d'élevage laitière particulière, qui a des choses à défendre et revendiquer.

 

Mais que ce congrès ait lieu à Aurillac ou à Paris, la teneur des débats sera identique...

P. E. : Le lieu d'accueil d'un congrès influence forcément les débats. Et nous allons faire en sorte, à travers l'implication des producteurs cantaliens dans l'organisation, de démontrer que, dans le Cantal, les producteurs de lait sont motivés, qu'ils croient à l'avenir de leur production et qu'ils se bougent !

* Président de la FDSEA du Cantal et de la FRSEA Auvergne.


[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole en date du vendredi 4 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS