La Creuse Agricole 10 mars 2011 à 15h01 | Par Guillem Boyer

Felletin : la taille de pierre pour passion

Hamza Tijani étudie au Lycée des métiers du bâtiment de Felletin depuis 2008. C’est le centième anniversaire de l’établissement, cette année. De nombreuses animations sont prévues.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans le train qui le mène à Paris, Hamza revoit les cours de la semaine.
Dans le train qui le mène à Paris, Hamza revoit les cours de la semaine. - © D.R.

Epannelage, moulure, déformation, évidement. Dans le train qui le ramène au bercail, Hamza Tijani revoit ses derniers devoirs, vérifie ce qui va et ne va pas dans ses dessins. Le jeune homme, 20 ans, est étudiant en première année du Brevet professionnel Métiers de la pierre au lycée des métiers du bâtiment (LMB) de Felletin. Presque chaque week-end, quand il est en formation, il parcourt, en train, les 413 kilomètres qui séparent son lieu d'étude de son quartier, le XXe arrondissement de Paris. Un quartier ? Une ville, oui !, peuplée comme une fois et demi la Creuse. Choc des cultures ? Ce n'est pas un souci pour Hamza. Dans sa formation, ils sont un certain nombre à faire, comme lui, la navette*. Un avenir comme tailleur de pierre vaut bien quelques heures de train.

Marqueterie

Hamza a déjà vécu dans pas mal d'endroits, de Limoges à l'Italie, en passant par les Hautes-Alpes. Désormais, depuis bientôt trois ans, sa vie est entre Paris et la Creuse, où il est arrivé en 2008, inscrit au CAP Métiers de la pierre. La formation le passionne. La vie autour, moins. « On s'ennuie un peu. » Adepte du noble art, il donne des cours de boxe au lycée.

* D’onéreux allers et retours : la carte d'abonnement au train lui coûte 300 euros par trimestre, plus une petite participation à chaque trajet.

[...]

La suite de la page consacrée au Lycée des métiers du bâtiment de Felletin est à lire dans la Creuse agricole en date du vendredi 4 mars.

- © D.R.

Cent ans et beaucoup de projets

L’histoire de la formation aux métiers du bâtiment à Felletin plonge ses racines dans l'épopée des maçons de la Creuse. Ces valeureux paysans qui, de mars à novembre, partaient pour les grandes villes françaises afin d'y gagner leur vie sur les chantiers. En 1911, l'Ecole pratique d'industrie est créée, à l'initiative de l'Etat et de la municipalité de Felletin. On y enseigne la maçonnerie, la taille de pierre, la menuiserie et la peinture. Tout au long de son siècle d'existence, le lycée a évolué en fonction des besoins en main d'œuvre, et des changements dans le métier. Au milieu de la Seconde Guerre mondiale, les professionnels élaborent, avec la municipalité, un projet de construction d'une école pour 1000 futurs jeunes internes à recruter au plan national. Ce projet prend forme au début des années 50. Les infrastructures sont construites, sur 18 hectares, sur la colline des Granges.

[...]

La suite de l'article consacré au centenaire du LMB est à lire dans la Creuse agricole en date du vendredi 4 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui