La Creuse Agricole 18 février 2011 à 09h34 | Par Pascal Lerousseau

FDSEA - « Nous avons encore beaucoup à faire pour redresser la barre »

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Nous reproduisons ici le discours prononcé par Pascal Lerousseau, président de la section bovine de la FDSEA de la Creuse, lors du dernier congrès de la Fédération nationale bovine, à Autun, début février.

 

« À l'heure où nous vivons une crise sans précédent sur notre secteur de l'élevage, permettez-moi d'être le porte-parole des éleveurs du grand Massif central et vous exprimer le profond désarroi que ressentent nos agriculteurs. Tout d'abord, je ne peux passer sous silence l'action que nous avons menée auprès des établissements Bigard en novembre dernier et en particulier sur le site d'Égletons, en Corrèze, et de Villefranche-d'Allier, dans l’Allier.

 

Malgré une action bien engagée durant laquelle de nombreux éleveurs nous ont rejoints pour une cause légitime et complètement justifiée, force est de constater que nos résultats sont loin d'être à la hauteur de nos espérances.

 

Le travail syndical que nous accomplissons au quotidien ne suffit pas à faire remonter les cours. Je voudrais prendre pour exemple les cotations dont je suis depuis plusieurs mois les travaux à la commission à Limoges. Après des débuts quelque peu difficiles, nous avons enfin fini par faire entendre la voix des éleveurs, au terme de débats parfois très houleux, face à des industriels impassibles et des agents de FranceAgriMer sans scrupules, à la botte de certains acteurs de la filière,pour enterrer davantage les éleveurs dans la difficulté. Une commission qui auparavant ronronnait bien tranquillement dans son coin, sans se préoccuper des éleveurs, est aujourd'hui devenue une commission qui compose avec nous. Mais pour en arriver là, il a fallu batailler et même donner de grand coup de balai.

 

Si nous avons pu, quasiment chaque semaine, grappiller quelques centimes d'euros, par-ci par-là sur plusieurs catégories d'animaux, le marché sur le terrain reste encore plus fort que nous."

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole en date du vendredi 18 février.

FNB : les représentants du Grand Massif central

Le dernier congrès de la FNB a reconduit Pierre Chevalier comme président. Patrick Bénézit a accédé à la vice-présidence. Le premier représente le Limousin, au titre de la Corrèze et le second l'Auvergne, en tant que cantalien. La grande région Auvergne-Limousin aussi dispose de plusieurs représentants à la FNB, dont un membre du bureau, Jean-Paul Thénot, éleveur à Ambert dans le Puy-de-Dôme. Maurice Demichel (19), Jean-Marie Delage (87), François Dupont et Hugues Duyck (03), Anthony Fayolle (43), Pascal Lerousseau (23), Joël Piganiol (15) sont membres du conseil d'administration de la Fédération nationale bovine au titre de la région.

SG

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui